Suivez-nous

Musique

Orelsan fait son grand retour avec « Civilisation » désormais disponible

Publié

le

orelsan civilisation

Quatre ans après La fête est finie, Orelsan revient avec Civilisation, son quatrième album. Enjeux nouveaux, immersion au coeur de la décennie 2020 : l’artiste débarque dans une nouvelle ère.

L’attente aura été interminable, et pourtant, voilà près d’un mois qu’Orelsan nous accompagne. Muré dans le silence depuis presque trois ans et la sortie d’Épilogue, qui venait parapher la page La fête est finie initiée un an plus tôt, le rappeur de Caen a fait de cette rentrée 2021 un événement. Son événement. La sortie de Civilisation, désormais disponible, est la dernière pièce d’une promotion gigantesque, initiée à la mi-octobre avec la série-documentaire Montre jamais ça à personne. Une rétrospective bluffante de sa carrière, retraçant son parcours, entre péripéties, désillusions et immenses accomplissements.

Publicité

advertisement

Aussi : Orelsan fêtera la sortie de “Civilisation” au stade de Caen ce samedi

À l’issue du sixième épisode de cette série exclusive à Prime Video, Orelsan semblait nous mener vers l’arrivée d’un nouvel opus, encore mystérieux. Jouant la carte de la discrétion lors de ses sorties médiatiques, l’artiste a finalement révélé l’arrivée de Civilisation, son quatrième album. Au programme une cover bariolée d’un étrange logo, et surtout, une liste d’invités à la fois familiale et spectaculaire, réunissant Gringe, Skread, mais aussi The Neptunes (Pharrell Williams et Chad Hugo).

Publicité

advertisement

Aussi : Orelsan : il y aura finalement 2500 exemplaires de “La quête”

Orelsan : Civilisation, l’après-trilogie

Soucieux de soigner son retour, l’artiste s’est également lancé dans un immense pack-opening à l’occasion de la sortie physique de son projet. Au total : quinze disques, autant que le nombre de tracks de son album. Un processus ingénieux, mais aussi une stratégie commerciale payante puisque Orelsan a, selon les estimations, déjà franchi le pallier des 50.000 ventes, synonyme de disque d’or, uniquement en pré-commandes. La preuve d’une attente extraordinaire autour de l’artiste, qu’on s’impatiente à retrouver après l’auto-proclamée trilogie qui aura marqué une génération.

Publicité

advertisement

Aussi : Orelsan rêve d’un feat avec Eminem : «C’est mon fantasme»

Longtemps maintenu secret, Civilisation aura révélé sa première pièce sur le gong, ce mercredi, un peu plus de 24 heures avant sa sortie. Arrive ainsi « L’odeur de l’essence », un long tableau de quatre minutes, sans refrain, où l’artiste réalise un tour de force remarquable et dénonciateur. Un visuel léché et coup de poing, et surtout, un retour dans les règles de l’art, avec son sens de la parole cru et son écriture soignée. Reste désormais à découvrir les 14 autres secrets que renferme Civilisation. Au terme d’une promotion et d’une attente spectaculaires, le rappeur se révèle aux portes de la quarantaine, la décennie 2020 désormais entamée. Un défi gigantesque.

Aussi : on a classé les albums d’Orelsan, du moins bon au meilleur

Publicité

advertisement

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *