Suivez-nous

Musique

Angèle a un coup de cœur pour un son de Nekfeu : «On le mettait avant de monter sur scène»

Publié

le

angèle nekfeu

Pour Raplume, Angèle a parlé de rap francophone, et plus particulièrement de ses rappeurs préférés, ceux qui ne quittent jamais sa playlist.

Quelques semaines après la sortie de Nonante-Cinq, Angèle a discuté avec Raplume de son rapport au rap francophone. La chanteuse, que beaucoup de rappeurs citent lorsqu’il s’agit de donner une collaboration à faire, a forcément un rapport particulier à cette musique. Proche de Damso, elle a donc cité ses rappeurs préférés, ceux qui ne quittent jamais sa playlist.

Publicité

advertisement

Ainsi la Belgique est bien représentée, que ce soit avec Damso bien évidemment, ou encore Hamza, Shay et Kobo. Angèle parle ensuite de Nemir ou Alpha Wann puis s’arrête sur Nekfeu : «Nekfeu j’ai beaucoup écouté sur une tournée de festival. Je sais pas ce qui nous a pris mais c’est devenu un peu le son qu’on se mettait pour se chauffer avant d’aller sur scène, le morceau c’était « Squa ». Et du coup ça me rappelle cette période. J’aime beaucoup écouter cet album là

A lire aussi : Angèle et Damso parlent de leur feat avorté avant “Silence”.

Publicité

advertisement

Angèle : « Je pense directement à MC Solaar »

Si Angèle est donc porté sur la nouveauté, avouant même avoir écouté le dernier album de Ninho, elle connait aussi ses classiques. Et un rappeur l’a particulièrement marqué : «Si je pense à un truc vraiment classique, en fait je pense directement à MC Solaar, Qui sème le vent récolte le tempo, explique t-elle. C’est un album que j’ai écouté à pleins de moments dans ma vie. Que j’écoutais quand j’étais enfant, parce qu’en fait mes parents écoutaient cet album, puis mon frère l’écoutait, moi je l’écoutais. Je l’écoutais quand j’étais ado, je l’écoute encore aujourd’hui. Ouais… il y a tout un truc autour de MC Solaar que j’aime énormément et que je trouve assez intemporel aussi en fait.»

Une influence qui peut d’ailleurs s’entendre dans sa musique : «Dans mon premier album, il y a une chanson qui s’appelait « Victime des réseaux » qui était en fait un clin d’oeil et une référence à une chanson qu’il a écrit qui s’appelle « Victime de la mode ».» Un clin d’oeil qui ne s’arrêtent pas qu’au titre du morceau, Angèle ayant nommé son personnage Dominique, comme l’avait fait MC Solaar, presque 30 ans auparavant : « J’avais écrit « Victime des réseaux » en parlant d’une Dominique, mais en 2018, qui en fait serait totalement obsédée par son image sur les réseaux et tout. C’est en ça que par exemple MC Solaar m’a inspiré. Mais au-delà de ça c’était une réelle référence assumée

Publicité

advertisement

Un clin d’oeil auquel MC Solaar avait répondu en 2018 lors du premier Trianon de la chanteuse : «MC Solaar je lui ai demandé de venir jouer « Victime de la mode » avec moi à mon premier Trianon. Et c’était un peu la consécration.» La boucle était bouclée.

Dans le reste de l’actualité, Orelsan aimerait bien feater avec Angèle : ça sent le gros tube.

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *