Suivez-nous

Musique

Quels sports pour les rappeurs français s’ils commentaient les J.O. ?

Publié

le

SPORT JO

On a imaginé quels sports pourraient commenter les rappeurs français aux Jeux Olympiques après la performance somptueuse de Snoop Dogg aux États-Unis. 

Ce week-end, la chaîne NBC a eu une idée improbable : promouvoir Snoop Dogg (et le comédien Kevin Hart) commentateur d’un soir à l’occasion des Jeux Olympiques. Si le duo de consultants éphémères a été plutôt salué de l’autre côté de l’Atlantique, en France, on a de quoi être jaloux. Surtout qu’à première vue, un bon paquet d’artistes pourrait candidater au poste de commentateurs auprès de France Télévisions. On a même établi une petite liste.

Sports collectifs : du monde au foot et au basket, moins au reste

Commençons, d’abord, par les sports collectifs. Au foot, évidemment, un bon nombre de participants pourraient postuler. Évidemment, Dinorlui-même footballeur professionnel, semble être un candidat plutôt crédible, même si le choix de Valdsurtout avec ses cheveux peroxydés, pourrait faire l’affaire. Les références footballistiques des rappeurs ne manquent pas, reste que l’expertise implique un minimum de professionnalisme.

Publicité

Côté basket, là encore, on pourrait aisément trouver preneur. Mister V, déjà, qui doublait récemment Anthony Davis pour Space Jam: Nouvelle ère, part avec une longueur d’avance. Même si Laylow, qui vante les mérites d’Allen Iverson dans son dernier projet, ou encore Alpha Wann et Kalash Criminel, qui se sont inspirés de la bagarre mythique entre Pistons et Pacers, pourraient faire office de commentateurs honorables.

Pour le reste des sports collectifs, en revanche, les candidatures manquent. On évitera certainement de mettre Booba au handball, lui qui scandait dans « 4G » : «Personne te r’garde comme le handball». On préfèrera certainement un Dinos, qui citait Karabatic et « Les Experts » bleus dans son titre « À propos d’ça ». En ce qui concerne le volley, enfin, notre choix se porterait sur Infinit‘, l’un des rares MC’s à avoir fait référence à Jeanne & Serge dans « La recette » : «On va smasher vos têtes comme dans Jeanne et Serge». Bon, ok, là, c’est un peu léger.

Athlétisme, natation, tir à l’arc : les rappeurs inspirés

Au niveau des sports individuels, on pourrait également trouver un paquet de prétendants. À commencer par la natation, où Damso semble plutôt favori, lui qui précisait nager le crawl «dans ta tte-cha» dans « BruxellesVie ». La Fouine est lui-aussi plutôt à l’aise dans le domaine : il a cité Laure Manaudou à trois (!!) reprises dans ses morceaux. Un record, sans nul doute, dont la dernière en date dans « Donne-moi mes sous » : «Tu sors d’où ? J’vais t’arroser comme Laure Manaudou». 

L’athlétisme maintenant. Si les références à Usain Bolt ne manquent évidemment pas, on privilégiera celle de Nekfeu dans « U.B. » : il sample à la fin du titre la voix de Patrick Montel qui avait d’ailleurs dédicacé le rappeur dans son livre Mes héros des J.O.. Ceux avec des allusions un peu plus pointues ont évidemment l’avantage, à l’image de Dinos qui parle de Christine Arron dans « Prieuré de Sion » ou Niro, qui évoque Marie-José Pérec dans « E.T. ».

Publicité

Aussi, n’oublions pas non plus les qualités naturelles de certains artistes de la scène rap, comme Zuukou Mayzie, sans qui on ne peut imaginer une épreuve de tir à l’arc. Ou encore Lomepal qui semble plutôt opérationnel pour commenter les toutes nouvelles épreuves de skate. Et pourquoi pas même Alpha Wann à l’équitation, lui qui accumule les références aux chevaux et qui a même monté un destrier pour le clip de « Turban ». Enfin, comment ne pas évoquer Booba et Kaaris qui pimenteraient à coup sûr une épreuve de boxe.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *