Suivez-nous

Musique

Shia LaBeouf s’est entièrement (et réellement) tatoué le corps pour son nouveau rôle

Publié

le

Shia LaBeouf

À l’occasion de son nouveau film The Tax Collector, Shia LaBeouf a recouvert son torse de douze tatouages. De quoi impressionner le réalisateur David Ayer. 

L’investissement de Shia LaBeouf dans un film, c’est un pléonasme. C’est désormais une évidence. Depuis le début de sa carrière, l’acteur enchaîne les initiatives démesurées pour se fondre avec précision dans le prochain rôle qu’il incarnera. Cette disproportion a atteint de nouveaux extrêmes, pour sa prochaine participation à The Tax Collector, de David Ayer. Cette nouvelle production, incluant Bobby Soto et George Lopez, s’intéresse à un binôme de collecteur de dettes.

Et aussi : ces études géométriques de logos rendent fous

«Shia LaBeouf est l’un des meilleurs acteurs avec qui j’ai travaillé»

Pour se fondre avec perfection dans son personnage, Shia LaBeouf n’a pas hésité à se tatouer le corps. Avec de vrais tatouages. Dans une photo dévoilée où l’acteur se présente dans son nouveau personnage, on remarque, notamment, un énorme tatouage sur son torse, où Madonna pose la tête sur un clown. Au total, l’acteur cumule 12 tatouages, conçus pour le rôle.

Si personne ne l’a forcé à prendre une telle décision, qui plus est irréversible, l’acteur respecte sa tradition en s’impliquant avec sincérité dans son personnage. «Il est l’un des meilleurs acteurs avec qui j’ai travaillé, il est très attaché au corps et à l’âme, a avoué David Ayer à Slash Film, dans des propos relayés par Ciné Séries. Il s’est fait arracher une dent pour Fury, puis pour The Tax Collector, il s’est fait tatouer toute la poitrine. Je ne connais personne qui s’engage autant dans ses rôles.»

Pour rappel, lors du film Charlie Countryman, Shia LaBeouf avait expérimenté la LSD pour son rôle, tout comme il avait refusé de se laver et de se nourrir correctement pour le film Fury.

Dans le reste de l’actualité, un marathon Dragon Ball débarque au cinéma en France

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *