Suivez-nous

Musique

“The Voice” : il chante “Suicide social” et fait carton plein (devant un Vianney en feu)

Publié

le

vianney the voice orelsan

À The Voice, ce samedi soir, le rappeur The Vivi a interprété “Suicide social” d’Orelsan. Les quatre coachs se sont retournés, dont un Vianney surexcité. 

Si Orelsan pointe encore en tendances Twitter, ce dimanche après-midi, ce n’est pas lié à une éventuelle actualité du rappeur caennais. En effet, la veille au soir, sur le plateau de The Voice, un rappeur a interprété l’un de ses plus grands classiques “Suicide social”, devant quatre jurés conquis. L’artiste, The Vivi, qui a déjà développé une certaine notoriété sur les réseaux sociaux, a cristallisé l’attention, dans un exercice vocal pourtant particulier.

Publicité

Vianney provoque des réactions contrastées

Cherchant à puiser au fond de lui-même pour offrir une nouvelle âme au titre d’un Orelsan en transe lors de ses interprétations, The Vivi est parvenu à ravir les différents coachs de cette saison. Et notamment Vianney, qui est depuis ce samedi, (encore) devenu un meme sur les réseaux sociaux. Rappant par coeur les rimes d’Orelsan, d’abord, dos à l’artiste, il s’est ensuite retourné, debout, hurlant les paroles de ce morceau de Le chant des sirènes. Une scène définitivement improbable en prime-time sur TF1 qui a provoqué de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.

Parfois même certaines critiquant la réaction de Vianney, qui s’est retourné sur une rime jugée homophobe. Il s’agit toutefois de rappeler que “Suicide social” est une satire globale de la société, qui invite l’auditeur à se forger une propre interprétation. Orelsan a d’ailleurs choisi de supprimer un ultime paragraphe du morceau, pour renforcer l’aspect artistique et ne pas briser le quatrième mur. La performance entière de The Vivi est à retrouver en replay sur le site officiel TF1.

Publicité

Dans le reste de l’actualité, “Saint-Valentin” : l’histoire de la prof virée à cause du clip

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *