Suivez-nous

Musique

Spotify accusé de propagande abusive à propos de Drake

Publié

le

La mise en avant amusante mais excessive de l’artiste canadien sur la plateforme streaming n’a pas plu à de nombreux utilisateurs qui pestent sur ce qu’ils dénoncent comme étant de la « propagande ». 

Drake a pris un pouvoir définitif sur Spotify. Avec la sortie de Scorpion la semaine passée, il a eu droit à un coup de pub’ monumentale de la plateforme streaming qui l’a placé en tête d’affiche de l’intégralité de ses playlists. Oui, oui : intégralité, parfois même quand l’artiste n’a rien à voir avec elles. C’est d’ailleurs plutôt déconcertant lorsque le visage du natif de Toronto est exhibé sur des playlists telles que « Best of British », « Massive Dance Hits » « Ambient Chill », « Fresh Gospel » ou encore « Happy Pop Hits ».

Publicité

advertisement

Si Spotify a souhaité marquer le coup comme il se doit pour la sortie de Scorpion, ce n’est pas l’avis de quelques fans qui ont largement chargé la plateforme streaming. Ils dénoncent sur Reddit une « publicité forcée » sur des comptes présumés dénués de toute pub. Toujours dans un excès très prononcé, une petite poignée a même porté plainte contre la plateforme, demandant le remboursement intégral de leurs prochains abonnement. Ben voyons, après tout, qui ne tente rien n’a rien. Pas de quoi en faire tout un cinéma néanmoins puisque Billboard précise que ces plaintes sont minimes et ne déboucheront absolument sur rien.

>> À lire aussi : « Il n’aurait pas dû l’utiliser » : la famille de Michael Jackson réagit à son feat avec Drake

Publicité

advertisement

Drake avantagé ?

Au-delà de ces plaintes, une autre question pourrait être posée : est-ce que le rappeur de Toronto a-t-il été avantagé par la plateforme streaming ? Après tout, Drake sort un album, donc logique que la publicité soit de mise. Mais force est de constater que son visage ultra insistant sur Spotify a forcément du accroître les chiffres de son tout récent Scorpion puisqu’il était absolument impossible de passer à coté de la sortie de l’album. Au-delà de ça, s’agit-il d’une stratégie de Drake qui aurait payé Spotify pour, justement, bénéficier de cette publicité maximale ? Ou s’agit-il d’une stratégie de Spotify de mettre un artiste aussi populaire en avant pour maximiser ses écoutes ?

Ici, le débat semble plus pertinent. En tout cas, quelle qu’elle soit, la stratégie fonctionne puisque Scorpion vient d’exploser le record de streaming en une semaine… en trois jours.

Publicité

advertisement

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *