Suivez-nous

Musique

Album et ligne de vêtements : les bonnes résolutions de Kekra

Publié

le

Décidément, Kekra ne fait jamais rien comme les autres. Après sept projets en trois ans, le voilà qui s'engage sur Instagram à un nouvel album pour l'année 2019, duquel le premier morceau sortirait ce mois-ci, ainsi que sa propre ligne de vêtements.

Décidément, Kekra ne fait jamais rien comme les autres. Après sept projets en trois ans, le voilà qui s’engage sur Instagram à un nouvel album pour l’année 2019, duquel le premier morceau sortirait ce mois-ci, ainsi que sa propre ligne de vêtements.

Le crack est un fléau. Dès sa première prise, l’addiction est presque immédiate et surpuissante. Alors avec les sept doses de plus en plus concentrées administrées par le rappeur de Courbevoie au rap français en seulement trois petites années, la dépendance se doit d’être admise. Par conséquent, quand Kekra vient nous rassurer sur 2019, on se délecte de ses teasings comme du pain béni.

L’anonyme le plus connu du rap français

Génie ou illuminé ? Le rappeur le plus excentrique de l’hexagone ne fait rien comme les autres. Validé par Booba il y a des mois de cela, Kekra entretient un point commun indéniable avec Bruce Wayne. Ou plutôt avec Batman : Kekra agit masqué. Un signe (pas si) distinctif qui semblerait justifier les soupçons qui pèsent sur Maskey : s’agirait-il d’une seule et même personne ? Et, quitte à partir par là, se pourrait-il que le rappeur ait déjà envoyé un frérot sur scène à sa place, pour pouvoir mener sa double vie pleinement, et annoncer la remise tant attendue sur les 10 balles ?

Toujours est-il qu’en nous forçant à nous focaliser sur sa musique et rien d’autre, Kekra a réussi à s’imposer comme une figure unique mais indispensable de l’univers rap français en un temps record. Par l’efficacité de sa musicalité ainsi que l’esthétique de ses clips et de tout son univers, le voilà sur le devant d’une scène dont il a paradoxalement honte. Car oui. Kekra affirme porter le masque pour ne pas faire honte à sa mère : “Parce que j’ai honte de ce que je fais actuellement. Parce que le rap ce n’est pas un vrai métier, le rap c’est de la merde.”

Tout ce qui compte, c’est “la maille”. Soit. Quoi qu’il en soit, l’homme sans visage semble pourtant s’épanouir dans son “job de merde”. Et l’année 2019 se présente comme celle d’une triple dose pour le rappeur. Au travers d’un sobre échange de questions/réponses sur son Instagram il y a peu, ses résolutions sont prises. Un nouvel album dans les douze mois à venir, ainsi qu’un morceau et une ligne de vêtements signée par l’égérie du Paris Saint-Germain pour le mois à venir. Et une première : un featuring. L’intuition nous aurait instinctivement poussé vers Kalash Criminel et Siboy pour une raison que l’on n’arrive à s’expliquer, mais des bruits de couloir du net murmureraient plutôt sur l’américain French Montana, appuyé par Dj-Kore.

Où s’arrêtera la notoriété pour l’inconnu le plus extravagant du rap français, qui aurait même refusé un feat’ avec le Duc ?

À lire aussi : Plongée dans l’incroyable imagerie de Kekra