Suivez-nous

Musique

Aya Nakamura explique pourquoi elle ne veut pas faire de Stade de France

Publié

le

Aya Nakamura explique pourquoi elle ne veut pas faire de Stade de France
© Pochette de “DMK”

Après avoir affiché complet sur ses trois Bercy, Aya Nakamura a expliqué pourquoi elle refusait d’organiser un concert au Stade de France.

«Bercy c’est trop petit pour moi, on dirait», réagissait Aya Nakamura après avoir annoncé deux dates dans la grande salle parisienne pour mai 2023. Quelques heures. C’est le temps qu’il lui aura fallu pour afficher complet, jusqu’à annoncer un troisième soir de concert à l’Accor Arena. Interpellée à maintes reprises par sa communauté sur la possibilité d’un Stade de France, la chanteuse s’est expliquée sur son refus lors de son passage sur le podcast “Canapé 6 places” de Léna Situations.

«J’aurais peut-être du faire un Stade de France. Mais je ne voulais pas. Parce que ce n’est pas mon délire» avait déjà résumé Aya Nakamura sur ses réseaux sociaux. «Le son n’a pas le même rendu qu’à un Bercy, a-t-elle précisé face à l’influenceuse. Je suis allée à des Bercy, à des Zénith, etc. Je pense vraiment que la meilleure idée, c’est Bercy. C’est aussi pour ça, je pense, que certains artistes le font plusieurs fois».

Publicité

À lire aussi : Alicia Keys invite Aya Nakamura à Bercy pour reprendre « Djadja »

Aya Nakamura sur Bercy : «C’est plus chaleureux»

20.300. C’est la capacité d’accueil de l’Accor Arena. Pour le stade de France, il faut multiplier ce nombre par quatre. «Ça fait plus match de foot, commente Aya Nakamura sur “Canapé 6 places”. T’arrives, c’est hyper grand, les gens sont espacés, il faut chercher sa place. Ce n’est pas la même ambiance. À Bercy, il y a plus d’intimité. C’est plus bon délire, chaleureux. J’étais à celui de Damso et l’ambiance n’est pas la même».

De quoi décevoir l’auteure de “Dégaine”, mais également l’emblématique terrain qui avait réagi aux déclarations de cette dernière. «On attendra avant de chanter “taille mannequin, mannequin, sans forcer”». En tout cas, une chose est sûre : Aya Nakamura a hâte de revenir sur scène, pour défendre son nouveau projet DMK dont la sortie est prévue pour le 27 janvier.

Dans le reste de l’actualité, Disiz revient sur ses passages à la télévision : «Je me suis fait malmener».

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *