Suivez-nous

Musique

Bigflo parle de Népal : «Quand je faisais l’album, je n’écoutais que lui»

Publié

le

bigflo népal

Lors du Z Event, Bigflo s’est confié sur certains de ses artistes préférés. Il a notamment cité Népal, et choisit son morceau préféré du rappeur.

Pour l’ouverture du Z Event 2022, le 9 septembre dernier, Bigflo et Oli se sont mués en streamers le temps d’une soirée. Si ils ont commencé ensemble, chacun a ensuite été rendre visite à certains streamers pendant la soirée. Et Bigflo s’est notamment invité sur le stream d’Étoiles. Ensemble, ils ont parlé musique, l’occasion pour le toulousain de balayer le rap francophone et ses artistes préférés, dont fait notamment partie Népal.

A lire aussi : Laura Felpin du Flambeau raconte ses débuts à la 75e Session aux côtés de Népal et Georgio.

Publicité

Bigflo : «C’est impossible d’en sortir»

Le regretté rappeur parisien a en effet été l’un des plus récents coups de coeur de Bigflo. En pleine préparation de Les autres c’est nous il y a encore quelques mois, il s’est penché sur la musique de Népal. Et a eu du mal à décrocher : «J’ai découvert son univers vraiment sur le tard, confie Bigflo. Mais là, quand je faisais l’album, je crois que n’écoutais que lui sur les trajets retour. En fait, quand tu tombes dedans, il y a un truc qui fait que c’est impossible d’en sortir. Ça fait partie de ces artistes, au début tu le sens pas, puis t’y reviens. Et après tu n’écoutes que lui pendant deux mois, trois mois, quatre mois. C’est impossible d’en sortir».

Une sensation qu’Étoiles a expliqué parfaitement connaître, Népal l’ayant accompagné durant une longue période de sa carrière de streamer : «Je roulais sur TrackMania en n’écoutant que du Népal pendant des mois et des mois. Je mettais “Jugements”, de Népal, et c’était de la triche mec. J’allais trop vite.» Confiant par ailleurs qu’il ne jetterait aucun son de 2016-2018, Étoiles a permis à Bigflo de se livrer sur son morceau préféré du rappeur masqué : «Celle que j’ai le plus saigné, bizarrement, c’est “Kodak White”, a t-il avoué. Le flow qu’il a repris de Kodak justement, ça m’a vraiment enivré».

Publicité

Dans le reste de l’actualité, Vald a craqué et a enfin dévoilé son “Semi-auto”.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *