Suivez-nous

Culture

Laura Felpin du “Flambeau” raconte ses débuts à la 75e Session aux côtés de Népal et Georgio

Publié

le

laura felpin népal

Actrice, humoriste, récemment vue sur Le Flambeau dans le rôle d’Annick, Laura Felpin a raconté ses débuts aux côtés de la 75e Session, et notamment de Népal et Georgio.

Le personnage d’Annick, dans Le Flambeau, avait suscité de nombreuses réactions. Interprétée par Laura Felpin, celle-ci a visiblement plus d’une corde à son arc. Pour Konbini, la jeune femme a confié avoir fait ses débuts dans le rap et la chanson, aux côtés de la 75e Session. L’actrice aurait notamment collaboré avec Georgio. «À l’époque, quand je suis arrivée à Paris, j’ai rencontré un mec qui s’appelait Clément», raconte-t-elle, évoquant ainsi Népal. Le rappeur va alors entraîner Laura Felpin, alors encore anonyme, à s’investir dès lors dans la 75e Session.

C’est au lancement des “Jane Doe” et des “John Doe” que Laura Felpin apparaît sur la chaîne YouTube du collectif. «J’ai fait un freestyle de bouche anonyme avec eux», poursuit-elle. Le principe : une soixantaine de freestyles, d’environ 1 minute, anonymes comme un John Doe (l’équivalent anglais du Monsieur Dupont). N’est visible que le bas du visage, et pourtant, plus de 10 ans après, les traits de l’actrice sont tout à fait reconnaissables sur la “Jane Doe ∅ 30”. Tout autant que les immuables flows de Doums, Lomepal, Disiz ou encore Népal, que vous pouvez retrouver dans les « John Doe » sur YouTube, alors que la 75e Session fustige les reposts de morceaux sur les plateformes de streaming.

Publicité

À lire aussi : Squeezie explique pourquoi il arrête les threads horreur

Laura Felpin sur Georgio : «Je le vois de loin et je le suis»

«Je trainais avec des gars comme Espiiem et tout à l’ancienne. C’était vraiment le tout début de quand je suis arrivée à Paris» raconte Laura Felpin. Par la suite, la jeune femme en vient même à collaborer avec Georgio sur le refrain de “Pluie d’été”, apparaissant sur le deuxième projet du rappeur, Mon Prisme. «Les gens que j’ai croisés, Népal, Georgio tout ça, c’est des gars sûrs que j’adore, qui sont trop sympas. Maintenant, Georgio s’est un peu échappé. Il fait ses trucs et tout mais je le vois de loin, je le suis, c’est lourd ce qu’il fait», souligne l’humoriste.

Publicité

Finalement, Laura Felpin se détache de cet univers. «Je trouve que c’était pas non plus un milieu ultra “meuf-friendly”, mais c’était de trop bonnes expériences». Sur les réseaux sociaux, certains internautes ont également affirmé que l’actrice pourrait être à l’origine de la voix robotisée d’une femme dans « Niveau 1« , de Népal, à qui Sopico a rendu un hommage vibrant dans son dernier album.

Aussi : Un an après, Laylow va enfin sortir “Dennis Rodman”

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *