Suivez-nous

Culture

Squeezie explique pourquoi il arrête les threads horreur

Publié

le

Squeezie annonce la fin des threads horreur

Lors d’un live sur Twitch, Squeezie a annoncé la fin des threads horreurs, très populaires, vers un format adapté à son évolution.

Il s’agit probablement des vidéos les plus suivies sur la chaine de Squeezie. Le YouTubeur a annoncé lors d’un live sur Twitch qu’il comptait arrêter les threads horreur, au profit d’un format différent. «Je pense que le premier thread horreur date d’il y a 3 ans, peut-être 4. Le format, on l’a énormément fait. Je kiffe toujours autant en faire. Mais depuis un moment, je trouve que ça tourne peut-être un peu en rond» confie Squeezie.

Et pour cause. Le premier thread horreur date en effet de mai 2018, et près de 50 vidéos de ce type ont été publiées depuis. Celles-ci comptent désormais parmi les contenus les plus visionnés de sa chaîne Youtube.

Publicité

Squeezie : «On va faire les threads horreur IRL»

S’il apprécie toujours autant ce concept, tout comme ses internautes, Squeezie avait déjà évoqué un tournant éventuel de ce format. Aujourd’hui, l’idée se précise. «On va faire les threads horreur IRL. C’est à dire qu’on va inviter des gens qui ont vécu quelque chose, et qui vont le raconter eux-mêmes. Autour d’une table, dans un bel environnement trop stylé. On va en parler avec eux, on rebondira sur ce qu’ils diront».

L’enjeu : un contenu adapté à son évolution, plus humain et agréable qu’une simple histoire racontée par le YouTubeur. Si le changement du format présage la diminution de la fréquence de publication, Squeezie, qui a récemment répondu au Wankil Studio, a tenu à rassurer ses abonnés, très attachés au format : «Je pense que ça va vous plaire, ne vous en faites pas. Je suis assez serein sur ce format-là».

Publicité

Ainsi, les vidéos horreur devraient continuer à occuper une place importante pour le vidéaste, mais sous de nouvelles formes : il avait déjà développé son concept à travers deux vidéos dans des maisons hantées avec respectivement Mehdi Maïzi puis Lujipeka.  Plus que ça, les threads horreur avaient également permis la création d’une bande-dessinée, Bleak, il y a quelques mois.

Enfin, Squeezie, qui a supprimé un passage de sa dernière vidéo, ne compte pas s’arrêter de raconter d’autres types d’histoires : «Je me suis dit que j’allais continuer les formats vidéo histoires normales, où on traite une big histoire de quelqu’un au destin un peu incroyable en 15-20 minutes». Bref, une activité finalement assez chargée.

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *