Actualités

Billboard et Spotify balayent les accusations de Nicki Minaj

Publié

le

Billboard et Spotify balayent les accusations de Nicki Minaj

Accusés hier d’avoir favoriser Astroworld plutôt que Queen, Billboard et Spotify ont réagi de manière très claire. 

La Queen n’aura donc pas sa couronne cette semaine, c’est officiel. Après s’être emportée hier sur Twitter, dénonçant le merch abusif de Travis Scott et le soutien de sa compagne Kylie JennerNicki Minaj a fait l’actualité d’une drôle de manière. Visiblement déçue de la seconde place de son album Queen, elle revendiquait elle-seule sa première place, remettant en question les deux institutions que sont Spotify et Billboard. Lesquelles n’auront mis que quelques heures à réagir pour ratisser l’embryon de polémique. The Fader a contacté un membre de Spotify qui a tenu à rappeler que Nicki Minaj avait bénéficié du soutien de la plateforme.

« Spotify a soutenu Nicki Minaj avec un panneau publicitaire sur Times Square, précise-t-il. Elle est également dans les playlists les plus populaires, New Music Friday et dans la catégorie des sorties musicales. » 

Nicki et Travis, même combat

Billboard n’a pas manqué de réagir aussi aux accusations de la rappeuse. Celle-ci s’exaspérait des ventes massives obtenues par Travis Scott issues de son merch’. En effet, les nombreuses collaborations de l’artiste avec des marques ont permis à Astroworld de gonfler ses ventes puisque l’album étant offert lorsqu’un produit est vendu, le chiffre de ventes peut grossir rapidement. Elle relatait également la tournée annoncée par Travis Scott qui aurait accumulé du buzz supplémentaire. Billboard rappelle, comme le relaye Hypebeast :

“Queen, tout comme Astroworld a bénéficié du boost créée par les ventes de merch sur le site officiel de Nicki Minaj. Queen profite aussi d’une offre promotionnelle pour sa prochaine tournée avec Future.”

Pas sûr que ça suffisse pour convaincre Nicki.