Suivez-nous
Bon, qu'est-ce qu'il se passe entre Fianso, Booba et Lacrim ? Bon, qu'est-ce qu'il se passe entre Fianso, Booba et Lacrim ?

Grands Formats

Bon, qu’est-ce qu’il se passe entre Fianso, Booba et Lacrim ?

Publié

le

Depuis le début de semaine, une conversation leakée de Fianso sème la pagaille chez plusieurs poids lourds du rap français. Décryptage.  

C’est la polémique du moment et elle est partie pour durer. Impliquant trois gros noms du rap français actuel, ce capharnaüm initié par un leak sur Twitter pourrait bien bousculer sérieusement la géopolitique du hip-hop francophone.

Tout commence par un extrait audio diffusé sur Twitter en début de semaine. L’origine du message est obscur, mais la voix de Fianso, dessus, est clairement audible. La voix de son interlocuteur, elle, est masquée par un filtre. Ce dernier cherche, dans un premier temps, des explications à la brouille qui mêle Sofiane et Booba.

Fianso contre Booba, un combat de coq

Les deux rappeurs s’étaient légèrement frités par interventions interposées, il y a de ça plusieurs mois. Fianso avait évoqué lors d’une interview l’identité bling-bling qui traverse le rap, en citant l’exemple d’un rappeur habitant à Miami. Booba n’a pas fait de détour, répliquant instantanément sur son compte Instagram : “Dans la rue d’où je viens, on leur montre notre argent et elles nous montrent leur cul ! Et c’est super !”. Ambiance.

Dans l’audio, Fianso n’évoque pas directement Booba, mais maintient que leur relation les distancie. Car à l’évocation de Lacrim par son interlocuteur, Fianso précise qu’il s’agit de “son petit”. “Pourquoi tu crois que je parle plus à Hornet ?”, termine finalement l’auteur d’Affranchis avant de violemment insulter l’artiste du 9.3, désormais proche de Lacrim.

Bon, évidemment, plusieurs bombes à tempérer, alors que Fianso semble s’être fait piéger par quelqu’un de son entourage. Une chose est sûre : un combat de coq se dessine entre lui et Booba, alors qu’ils s’imposent comme les deux rappeurs les plus influents de la scène rap, actuellement.

“On va se capter rebeu”

Le leak a très vite traversé l’Atlantique jusqu’à Miami, où Booba s’est offert une première réponse en story Instagram. Republiant un extrait du clip “Oh bah oui”, le Duc a simplement commenté : “Pas de grands, pas de petits, que des z’hommes”, en identifiant Lacrim. Une manière de ré-installer les deux hommes sur un piédestal.

De son côté, Lacrim a republié sur son compte Instagram également une story d’une interview de Clique de Fianso, dans laquelle l’artiste avoue s’être rendu à Pont-de-Sèvres pour rencontrer Booba, et ainsi collaborer avec lui. “Moi en tout cas, j’ai jamais fait ça. Jamais. Jamais.”, souligne l’artiste avant d’apporter son soutien à Hornet La Frappe“T’as tout mon respect, fais pas attention. Après toi, il m’a demandé un feat”, ponctue Lacrim. Il conclut enfin : “On va se capter rebeu”.