Suivez-nous

Musique

Ces rappeurs français qui ont changé leur nom d’artiste

Publié

le

nom gazo stavo

7 Jaws s’est ajouté à la short-list de rappeurs français qui ont changé de nom au cours de leur notoriété. La preuve en cinq exemples. 

Changer de nom, c’est une démarche délicate pour un artiste. Tout simplement, parce qu’elle implique de refermer un chapitre sans être persuadé que sa communauté suivra. En France, ils ne sont qu’une petite poignée à avoir changé de noms au cours de leur notoriété. Les raisons divergent d’un exemple à un autre : en voici cinq.

Publicité

advertisement

7 Jaws devient Web7

Ce n’est que récemment que 7 Jaws a décliné sa nouvelle identité : Web7. Le rappeur a modifié ses réseaux sociaux, et ouvert une nouvelle page sur les plateformes streaming, comme pour ouvrir un nouveau chapitre et dissocier ses deux personnages. «J’avais un peu le sentiment que j’avais fait le tour sous 7 Jaws, décrit-il lors d’un live Twitch. Dans le sens où j’ai commencé, j’ai fait mes EPs, ensuite j’ai fait une mixtape, puis un album».

S’il reconnaît que 7 Jaws l’a accompagné dans certains projets personnels, il estime désormais devoir repartir avec une nouvelle identité. «Je ne suis plus le même tout simplement, poursuit-il. J’ai évolué, et vu que moi je suis le genre de gars qui recommence des persos dans les jeux vidéo, là je voulais tout simplement recommencer à zéro avec une ligne directrice et artistique bien claire, dans laquelle j’avais envie d’aller les deux pieds dedans sans concession».

Publicité

advertisement

Deusté devient Stavo

Lui-aussi a choisi de modifier son nom au sommet de sa notoriété. Le membre de 13 Block a même changé son identité à deux reprises : de DeTess, il est passé à Deusté. Puis, en 2019, il a de nouveau quitté Deusté pour devenir Stavo. C’est avec ce nom qu’il a poursuivi son parcours en solo et publié son album TVX en 2022. Pour l’artiste, ces changements sont aussi des évolutions : il rappait d’ailleurs dans son morceau “Faut que” en 2019 : «Stavo a tué Deusté». En outre, une identité en remplace une autre.

Bramsou devient Gazo

Le changement de nom de Gazo a été plus subi que choisi. En fait, le rappeur s’appelait d’abord Bramsou, mais il a été contraint de le modifier pour ne pas être assimilé à certains artistes déjà implantés«Il y avait des Bramsito, des Brvmsoo à ce moment-là, et mois qui m’appelais Bramsou, je passais pour un fake», rigolait-il dans TheVie Radio. Il va même plus loin, en suggérant que son ancien nom était un blocage pour certains auditeurs : «Si tu vas voir des clips à moi à l’ancienne, tu vas voir des fois dans les commentaires qu’il y a marqué : “Énervé de fou, mais je ne vais pas cliquer à cause du nom”. Et en ce temps là, c’est un truc qui revenait beaucoup».

Publicité

advertisement

Gazo a alors abandonné son précédent pseudonyme et a du convaincre sa communauté du changement. «Je me suis dit qu’après ça, je devais faire un gros travail, reprend-t-il. Il fallait que je revienne avec quelque chose de neuf. “On va tuer l’ancien Bramsou, il est mort, maintenant, c’est Gazo”. Ça veut dire que “Drill FR 1”, quand je l’ai envoyé, tout était neuf ». Et l’artiste a probablement eu du flair.

Tortoz devient Karmen

Récemment de retour avec son projet 100 DIAMANTS, Karmen a préféré laissé son ancien nom, Tortoz, au passé. «Ça fait depuis mon dernier projet que j’avais cette idée en tête, mais c’était juste une idée, se souvient-il lors d’un entretien pour Interlude. J’osais même pas en parler à mes potes parce que je pensais qu’ils allaient m’insulter. J’en ai parlé à un séminaire. Au début, les gars m’ont dit que c’était frais, mais trop compliqué. Je suis revenu dessus plusieurs fois et plus je leur expliquais, plus ils comprenaient. Jusqu’au jour où ils ont dit : pourquoi pas ?».

Avec ce nouveau nom, Karmen rend hommage à sa grand-mère, et c’est via une vidéo émouvante qu’il l’a annoncé à ses fans. «On a travaillé ça pendant au moins un an et demi, explique-t-il. C’est là qu’on est entré dans le concret du projet, qu’on s’est demandé comment faire la transition entre Tortoz et Karmen. On ne voulait pas non plus que ça fasse un choc. Avec la mixtape, on n’est pas non plus à l’opposé de ce que j’ai pu proposer avant». Un passage de flambeau en douceur d’une identité à l’autre.

Publicité

advertisement

Joke devient Ateyaba

C’est probablement le changement de nom le plus marquant de la scène rap francophone. Rappeur notoire au milieu des années 2010, Joke a abandonné son nom pour devenir soudainement Ateyaba. Il ouvrait alors une nouvelle page de sa carrière : «Joke c’est mon adolescence, et entre temps j’ai grandi. Ateyaba c’est mon vrai prénom, je pense que je suis arrivé à un moment de ma vie où mon art et mon quotidien se confondent, donc c’était inévitable», expliquait-il alors à Konbini. La transition du rappeur s’est effectué au sein même de sa carrière, puisqu’il est resté longuement silencieux entre le changement de ses deux identités.

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *