Suivez-nous

Musique

Damso parle de son frère «borgne»

Publié

le

damso
© Léo Bigiaoui

Invité par Clique auprès de Mouloud Achour, Damso s’est longuement confié sur sa vie et les paroles des morceaux de QALF

Pendant quarante-cinq minutes, posés sur un bateau-mouche, Mouloud Achour et Damso ont ressassé tous les sujets et thématiques qui traversent QALF. Calme et serein, le rappeur bruxellois a délivré une multitude de leçons de vie, tout en explicitant certaines phrases mystérieuses ou incomprises de son dernier opus. L’une d’elle méritait effectivement quelques détails : en ouvrant le titre “Life Life”, Damso évoque son frère, qui aurait perdu un oeil. Il raconte : «Ce qu’il s’est passé, je ne sais pas si je peux vraiment raconter car ce sont des histoires un peu sombres. Mais oui, il a perdu son oeil malheureusement, et il est très fort car il vit avec».

Publicité

Et aussi : Orelsan et l’histoire du paragraphe supprimé de “Suicide Social”

Damso : « Ce texte est très sombre»

Malgré la noirceur du texte, qui se poursuit avec une obscure référence aux Illuminatis, Damso cherche à conserver du positivisme. «”Suffit d’un oeil a dit l’Illuminati”, c’est un peu noir, mais ça veut dire que ça va aller. C’est aussi ma manière à moi de dire : “Mec t’es chaud”. Malgré ça, il n’est pas resté dans le sombre, dans les histoires.» Et de conclure avec tout autant de fierté : «Même avec un seul oeil, tu peux quand même t’en sortir. Ce texte est très sombre, je l’ai fait dans des conditions darks».

Publicité

D’ailleurs, Damso noue une relation particulière avec son frère. À l’époque de Lithopédion, il avait confié au média Moustique, qu’il avait joué un rôle important dans son amour pour le rap. C’est avec lui qu’il a aiguisé sa plume, alors qu’il se trouvait particulièrement mauvais. «J’étais non seulement mauvais, mais lui était très fort. Je me rendais compte qu’il y avait encore du boulot. Alors je me suis entraîné à fond. J’écrivais et quand il venait me provoquer en freestyle, je faisais celui qui s’en foutait, car je ne me sentais toujours pas à la hauteur.»

Dans le reste de l’actualité, invité sur l’album de Roméo Elvis, Damso prend ses distances

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *