Suivez-nous

Musique

Invité sur l’album de Roméo Elvis, Damso prend ses distances

Publié

le

damso qalf

Initialement prévu parmi les invités du prochain album de Roméo Elvis, Damso a avoué à Libération qu’il n’était pas «en adéquation» avec les accusations qui planent sur l’artiste.

Les plans artistiques de Roméo Elvis devraient profondément changer. Alors qu’il travaillait sur son nouvel album, l’artiste a subi une grave accusation d’agression sexuelle. Une jeune femme a en effet relayé, au début du mois, sur son compte Instagram, qu’elle avait été présumée victime des mains baladeuses du rappeur. Ces accusations chamboulent évidemment l’avenir artistique de Roméo Elvis : ce dimanche, un portrait de Damso publié dans Libération, révèle qu’il était prévu sur la tracklist de ce deuxième opus. Il tempère toutefois son apparition.

Et aussi : Damso : le bonus-track de “QALF” date de 2014 et c’est excellent

Damso : «Je ne suis pas en adéquation avec ça»

«Je ne suis pas en adéquation avec ça, explique Damso. Et le problème, c’est que ça entache aussi la musique. Je vais le dire à toutes les personnes que j’approche : faites les choses bien dans votre vie parce que sinon ça va me faire chier». Un message explicite, qui remet en cause sa participation au projet. Quelques semaines plus tôt, c’est le Klub des Loosers qui avait préféré écarter Roméo Elvis de la tracklist de son nouvel album Vanité.

Fuzati avait en effet souhaité joindre l’acte à la parole, comme il l’avait précisé sur ses réseaux sociaux. «Je condamne évidemment son comportement et il me semblerait très hypocrite de me contenter de dire ça tout en profitant de ses streams. “S’indigner, c’est pas agir”.» L’auteur de Chocolat a également perdu sa collaboration avec Lacoste, une source interne de la marque louant, auprès de 20minutes, «une question éthique, morale». Elle poursuivait : «Ce sont des valeurs qui ne correspondent plus avec l’image de Lacoste, que la marque ne peut pas cautionner».

Au coeur de la tourmente, Roméo Elvis n’a réagi qu’à travers son compte Instagram, au début du mois : «Je regrette sincèrement ce geste et surtout, je réitère publiquement les excuses déjà exprimées de nombreuses fois en privé et en personne, a-t-il ensuite précisé dans un communiqué. Je suis le moins bien placé, mais je le pense ce qui est souvent vu comme un acte banal est une erreur à ne pas faire. Peu importe qui nous sommes. Je ne suis pas fier de cette situation et espère servir d’exemple à ne pas suivre.»

Dans le reste de l’actualité, Damso le confirme : il n’y aura pas de double-album, mais…

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA