Suivez-nous

Culture

Sept ans plus tard, personne n’a vraiment résolu l’énigme de GTA V

Publié

le

Alors que GTA V fête ses sept ans ce 17 septembre, l’un des mystères les plus intrigants de la franchise n’a toujours pas été résolu, et cela malgré les multiples théories qui pullulent sur Internet.

À l’heure des théories à tout-va, rien de mieux que de revenir sur l’un des easter eggs les plus énigmatiques du monde des jeux vidéo et de la licence de Rockstar. En effet, GTA V recèle d’un mystère attaché au “Mont Chiliad” qui, à ce jour, n’a toujours pas été véritablement résolu. Sur le subreddit /r/ChiliadMystery, les joueurs débattent, les yeux scintillants, à propos des divers chemins qui mènent vers une hypothétique résolution de l’easter eggs. Et en sept ans, malgré de nombreuses pistes, parfois crédibles, parfois fantasmatiques, parfois complètement perchées, le coffre est toujours aussi fermement clos.

Le mont Chiliad, explication

Sur le mont Chiliad, plus haute montagne du jeu dont le sommet peut être atteint grâce à une cabine téléphérique, se dissimule une peinture incrustée sur l’un des murs de la station. Elle y représente un organigramme au premier plan et la reproduction schématique du mont en arrière-plan. Au pied du dessin, un œuf y est représenté au milieu ; à droite, un homme avec un jetpack et, à gauche, un ovni. Au sommet du croquis triangulaire se dresse un cercle ovale à la forme étrangement similaire, lui-aussi, à un ovni. Plus encore, la plate-forme en bois qui sert de poste d’observation lorsque l’on est au sommet du mont Chiliad cache une peinture rouge identique à l’ovni dessiné sur la carte murale. Sur la paroi de la plate-forme est également écrit “reviens quand tu auras fini le jeu à 100%“.

Cette phrase-ci fait référence bel et bien à un certain vaisseau spatial, qui se dressera en haut du mont à 3 heures du matin uniquement par temps orageux, et seulement lorsque le joueur est arrivé au terme du jeu. Mais les fans refusent de croire que les deux croquis sont liés : le complexe organigramme fait forcément référence à autre chose. Mais à quoi ? Les premières rumeurs ont tenter de dresser des crossover avec des séries comme “Breaking Bad” ou “Westword”, ayant possiblement laissé des indices dans leurs plans cinématographiques. Que nenni. Moins tordu mais tout aussi épuisant : certains tentent de débloquer un maximum d’easter eggs afin d’espérer tisser des liens avec celui du mont Chiliad. En vain.

Jet-pack, ésotérisme et GTA VI

Et alors que la fresque murale pourrait se contenter de n’être qu’un indice pour l’ovni que se dresse dans les hauteurs du mont, les joueurs s’obstinent à penser et repenser de nouvelles explications. Ainsi, l’hypothèse du jetpack a émergé. Coriace, celle-ci prétendait que le fameux objet permettant de voler serait accessible à la fin du jeu et en résolvant l’énigme. Plusieurs facteurs le laissaient penser : notamment que le jetpack se rapprochait d’une manière de voler comme dans une soucoupe. Ou aussi, parce que récurrent dans les différents opus, l’objet était introuvable dans GTA V. La théorie a été écarte au bout de quatre, après l’ajout d’un DLC qui comprenait un jetpack. Triste.

Dans une approche tout aussi pertinente mais plus symbolique, un joueur répondant au pseudo de Sir_Galehaut a mis en perspective la pyramide murale par le prisme fascinant de la trame narrative du jeu et des trois antagoniste (Michael, Trevor et Franklin). Ainsi, cela serait une analogie où les trois personnages seraient représentés par les sigles. Franklin serait l’œuf car étant le plus jeune des trois, Michael lui l’ovni pensant de manière récurrente être rentré en contact avec de Aliens, puis Trevor le jetpack de par son ancien statut de pilote d’avion. Les lignes quadrillées qui parcourent le dessin seraient alors le représentation de leur trajectoire dans l’histoire, pour en arriver jusqu’à leur mort. L’ovni, ainsi, serait effectivement la dernière pièce apparaissant au-dessus de Los Santos à 3 heures du matin. Et pas besoin d’aller plus loin.

Bon, et sinon, pêle-mêle, dans une approche ésotérique, certains fans déclarent que l’œuf présent sur la fresque ferait référence à la religion fictive de GTA V, Epsilon. Dans un espoir naïf, d’autres décrètent que la résolution de ce mystère pourrait donner accès à une version béta de Grand Theft Auto VI. Des exemples de suppositions excentriques qui se comptent à la pelle lorsque l’on parcourt les forums du web.

Cette engouement pour la théorisation des histoires alternatives à la licence peut parfois perdre en sens et s’égarer dans des idées labyrinthiques incohérentes. Pourtant, cette communauté nébuleuse qui agit sur diverses plate-formes numériques définit à elle-seule la force inépuisable donc recèle la licence GTA qui, sept ans après la sortie du dernier opus, continue à procurer du plaisir à des millions de joueurs. Un exploit que seuel une poignée de jeux vidéos a la possibilité de s’en vanter.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA