Suivez-nous

Musique

Fally Ipupa, Ninho, Chanceko et Abou Tall : les sorties de la semaine du 27 novembre

Publié

le

Au milieu de l’immense quantité de projets dévoilés ce 27 novembre, on vous fait une liste des singles qu’il ne fallait pas non plus manquer.
Ajouté : les projets de Dinos, Captaine Roshi, 13 Block, Matou et 7Jaws et cette semaine a officiellement offert un gigantesque embouteillage au coeur des charts. Avec vingt-trois projets au total, ce vendredi 27 novembre s’installe comme le plus chargé de l’année. Mais derrière ces multiples albums et mixtapes à découvrir, zoom sur une poignée de morceaux à ne pas manquer.

Fally Ipupa – Likolo (feat. Ninho)

Fally Ipupa et Ninho, quelle affiche. Avec “Likolo”, le tandem réalise une bien belle performance, aux airs estivaux et à l’ambiance suave. Ninho délaisse ses rimes abruptes au profit d’une approche autotunée, accompagnant avec douceur les envolées dansantes dont seul Fally Ipupa a le secret. Le morceau, accompagné d’un clip tout aussi lumineux, combine parfaitement le tout.

Bilton (92i) – “T.T.T”

Bilton poursuit sa grandissante épopée, avec “T.T.T.”. L’artiste, membre du 92i, qui s’est déjà réussi avec le déjà notoire “T’as pas idée”, publié en début d’année, continue de glisser son nom parmi les têtes à surveiller pour ces prochains mois. Cette fois-ci, exit l’auto-tune, et place à une plongée dans la drill aux basses explosives et distordues. À l’aise dans un kickage brut, il propose une pièce de plus à son univers qu’on lui connaissait plus tendre. Une manière de témoigner de sa force plurielle et d’un monde qu’il se plaît à bâtir au gré de ses facilités.

GLGV – “Si maman si”

Après la sortie de leur opus Désargenté plus tôt dans l’année, GLGV revient en beauté avec “Si Maman si”. Le groupe parisien retourne à ses sources : comme dans S6mple School, il revisitent un classique de la chanson française. Ici, il s’agit de France Gall et sa mélodieuse berceuse. Les images sont signées Nunziata et rendent un bel hommage à la chanteuse française. Dans les paroles, c’est une ôde aux mères des jeunes rappeurs qu’on retrouve. Chapeau.

Achile – Ca veut rien dire (feat. Oxmo Puccino)

Achile ne fait pas les choses à moitié. Après la sortie de son single “Vie normale”, plus tôt dans l’année, le rappeur originaire de Tours fait son retour avec un certain Oxmo Puccino. Le refrain, parfaitement adapté au contexte actuel, propose une jolie partie chantée sur des belles lignes de synthé ondulées. Son invité lui prête main-forte avec un couplet rythmé qui cadence le morceau. Mention spéciale pour le clip, tourné dans une voiture, à 360°.

Chanceko – “Elvis” (Session symphonique)

Il y a quelques semaines, Chanceko levé le voile sur son superbe EP Gaura. Une courte fresque de quatre morceaux (avec Take a Mic) et un titre particulièrement marquant : “Elvis”. Pour développer son identité, Chanceko a proposé une version symphonique. On y retrouve des violons, une batterie, un piano et de superbes voix qui surplombent le tout. Le flow auto-tuné de l’artiste admet un contraste séduisant. Retenez bien son nom car on risque de beaucoup en entendre parler dans les mois à venir.

Abou Tall – “Cadenas” (feat. Dadju)

Abou Tall et Dadju se retrouvent. Anciennement sous l’étiquette des Shin Sekaï, le duo a mis en image leur collaboration “Cadenas”, extrait de l’album d’Abou Tall, Ghetto Chicdont il nous avait parlé en Interview. Pour le clip, les deux artistes se retrouvent à exhiber leur luxueuse vie. En effet, les deux “self made men” se plongent dans une ésthetique rétro, rappant devant et dans un beau palace, symbole de leur succès. Une oeuvre décontractée et délicate.

Sasso – “Tout donner” (feat. Rémy)

Le rappeur lyonnais Sasso a invité Rémy sur son titre “Tout donner”. Dessus, on les retrouve sur une prod planante aux batteries puissantes. Le clip aux images sombres porte un message fort au titre : on y retrouve un jeune homme qui se fait arrêter par la police et emmener au poste pour avoir volé un paquet des biscuits. Le tout est filmé à la façon Tenet, avec une sorte de rétrospective qui propulse l’histoire à l’envers.

 Sinon, Dinos a sorti un album incroyable cette semaine.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *