Suivez-nous

Grands Formats

Et si Flaco était déjà l’artiste de 2018 ?

Publié

le

Deux EPs complets espacés de quelques mois seulement, une esthétique visuelle brillante, un style unique : Flaco a tout pour tout briser en 2018.

Il a choisi de franchir la Manche pour mieux balancer ses missiles sur le rap français. Flaco fait parti de cette nouvelle génération de rappeur aux dents longues qui, dans l’ombre d’artistes omnipotents, perce leur bulle à coup de rimes surpuissantes. Après le succès de ses deux premiers EPs, il compte désormais accélérer la cadence pour forcer son destin fracassant en 2018.

Publicité

Un univers précis

Cette année, Flaco a assis sa productivité sur le rap français. Avec Mundo et La Fafa, il a fait trembler l’échelle de Richter à deux reprises, sans malheureusement connaître le succès auquel il prétendait. Mais le rappeur est patient, et porté par une série de clips qu’il dévoile au compte-goutte, il compte bien obtenir définitivement la couronne qui plane au-dessus sa tête sur la cover de son second projet.

Lequel, un opus de 10 titres qui dessine avec précision les contours d’un artiste aux 1001 flows. La fafa s’ouvre sur un titre éponyme au banger fracassant avant de laisser place à « Spécial », un morceau clippé plus planant. Les morceaux se succèdent ensuite toujours un ton au-dessus. « Guichet fermé » prétend flirter sans aucun problème avec les plus grosses basses du moment alors que « Cabriolet » plonge l’auditeur dans une ambiance américaine de la West Coast. Après neuf morceaux et de multiples styles, le projet se referme sur l’inébranlable « Légendaire ».

Flaco, expatrié en Espagne, sur le tournage du clip de « Spécial ». / Instagram Flaco

Un début d’année en trombe

En mars dernier, Flaco dévoilait son premier single flamboyant, « Motorola ». Avec ses 600,000 vues, le clip a porté l’artiste tout au long de l’année. Ses passages dans OKLM et dans le studio du Règlement qu’il avait les trippes pour prétendre à un place de choix dans le rap game. Plus tôt dans l’année, il signait un visuel puissant accompagné de Yong C et Dinos Punchlinovic pour le titre « Picadilly Circus ». Mundo, son premier projet, se plaçait d’ailleurs dans la fine liste des opus à ne pas manquer cette année, avec notamment « Gustavo », la conclusion épique et surpuissante.

Ambitieux et motivé, l’artiste a désormais promis de clipper les morceaux de sa Fafa au rythme d’un toutes les deux semaines. Son titre « Young Pablo » avait eu droit à un clip en exclusivité sur Instagram tandis que le prochain sur la liste devrait être « Guichet Fermé ». Avec la productivité et la rigueur d’un artiste d’ores et déjà complet, Flaco s’impose désormais comme l’un des MC les plus prometteurs de l’année 2018.

L’année 2018 s’annonce brillante pour le rappeur londonien. / Instagram Flaco

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *