Suivez-nous

Musique

JulienBeats le jeune critique du rap français qui met le feu à Twitter

Publié

le

julienbeats

JulienBeats, un jeune vidéaste adepte des premières écoutes a vu sa notoriété exploser sur Twitter ce week-end. 

Le 29 novembre au matin, les vidéastes Amin & Hugo ont partagé un extrait d’une vidéo de JulienBeats. Et voilà comment la visibilité d’un jeune YouTubeur confidentiel a fait exploser Twitter une journée durant (et ça continue depuis). Connus pour leurs célèbres vidéos de première écoute qui engrangent quelques problèmes à cause des droits d’auteurs, ils ont ironisé sur un jeune vidéaste qui ne semble pas s’embêter avec ça. «Il a compris comment baiser les droits d’auteur lui. Précision allemande.»

Publicité

JulienBeats : une explosion fulgurante

En effet depuis un peu plus d’une semaine, JulienBeats poste très régulièrement des vidéos de réactions à des albums de rap francophone sur Youtube. Véritable troll des temps modernes du haut de ses 11 ans, il ne perd pas de temps à s’attarder sur les morceaux. Il n’écoute que quelques secondes avant de donner un avis bien tranché. Bien que ses analyses soient un peu simplistes, ce qui amuse chez le collégien, ce sont ses répliques, incisives, et déjà reprises et partagées en masse sur Twitter.

La chaîne de l’adolescent explose littéralement et ses réactions, considérées comme de véritables mêmes, font le bonheur des twittos. Des threads et des comptes Twitter recensant ses pépites ont été faits et cumulent déjà plusieurs milliers de retweets. Une belle publicité pour ce petit déjà très inspiré et à qui l’on souhaite un bel avenir. D’ailleurs Mehdi Maïzi ou encore Le Règlement, comptant parmi les personnages les plus notoires et médiatiques du rap français, ont déjà avoué qu’ils étaient prêts à passer le flambeau.

Publicité

À découvrir également : Nekfeu, deuil et Victor Hugo : l’histoire sombre de “Des astres”

Dans le reste de l’actualité, Vald et Damso ont l’air de préparer quelque chose

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *