Suivez-nous

Musique

Les dix sons rap les plus écoutés de l’année 2020 en France

Publié

le

Hatik, la gueule de l'emploi
© cestpasunfilm_

Un nouveau record pour 13 organisé, un Maes très productif et le casting de Validé en force : retour sur les dix sons rap les plus écoutés de l’année en France. 

Tandis que “Bande organisée” vient de se hisser sur la première place des titres rap les plus écoutés de l’année en France, VentesRap, sous l’impulsion des chiffres récoltés via le Snep, a dressé le classement des dix morceaux de la sphère urbaine les plus écoutés de l’année.

Publicité

Une année placée sous le signe des collaborations : sept featurings sont en effet présents, généreusement représentés par Maes et Ninho qui cumulent trois apparitions respectives. Maes place, en effet, trois morceaux de son album Les derniers salopards (“Blanche”, “Distant” et “Dybala”). Ninho, lui, s’en sort également seul, avec “Lettre à une femme”. De même Jul et Naps sont également présents à deux reprises.

Autre chiffre impressionnant : le seuil des écoutes pointe à 60 millions. Deux morceaux dépassent la barre symbolique des 80 millions d’écoutes : “Bande organisée”, donc, mais également “Angela” de Hatik.

Publicité

13’organisé et Hatik : des performances impressionnantes

“Ne reviens pas” complète le podium, avec 73 millions d’écoutes. Dévoilé en novembre 2019, le morceau s’impose sans prétention dans l’intégralité des playlists de l’année depuis janvier. À noter enfin, l’exceptionnelle ascension de “Angela”, dévoilé lors du premier volet de Chaise pliante de Hatik fin août 2019. Clippé en décembre, le son a, de la même manière, progressivement pris d’assaut les ondes.

Enfin, après avoir obtenu le plus rapide single de diamant de France il y a un mois, “Bande Organisée” continue à écraser la concurrence. En effet, bien que le titre ne soit que sorti il y a deux mois, il se trouve en tête du classement avec 84 millions d’écoutes. Une réussite éblouissante pour la compilation de 13’organisé, déjà certifiée disque d’or.

Publicité

Dans le reste de l’actualité, Trump écorche le nom de Lil Pump et l’humilie sur scène

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *