Suivez-nous

Musique

Entouré de Will Smith et Eminem, Logic revient (très) fort

Publié

le

Entourés de Will Smith et Eminem, Logic revient (très) fort

Pour son un sixième album de qualité (Confessions of a Dangerous Mind), Logic s’est entouré d’une demi-douzaine de featurings tous plus prestigieux les uns que les autres, dont les géants du genre Will Smith et Eminem. 

A seulement 29 ans, Logic a déjà une belle discographie derrière lui. Une dizaine de projets musicaux d’une qualité croissante s’accumule pour le rappeur américain originaire du Maryland, qui a même publié il y a un peu plus d’un mois un livre assorti d’une soundtrack de 13 morceaux qui s’est voulue plus rock : Supermarket. Mais même après une telle production, Logic semble pourtant bien loin de ranger son flow au placard.

Confessions of a Dangerous Mind 

Le ton est donné dès le morceau éponyme d’ouverture du sixième album du rappeur : sa vitesse et qualité de kickage n’ont rien perdu avec les années, et continuent de s’adjoindre de pics mélodieux. De la douceur et vélocité de “Lost In Translation” à la rugosité de “Cocaine”, la qualité et richesse de l’album est indéniable. Mais le plus impressionnant n’est pas là. Mieux vaut être seul que mal accompagné disait le dicton ? Mieux vaut-il alors être accompagné d’Eminem, Will Smith, YBN Cordae, G-Eazy, Gucci Mane, Wiz Khalifa et de son père que seul ?

À LIRE
Avec "Old Town Road" Lil Nas X détrône Eminem et détient le plus gros hit de l'histoire du hip-hop

Pour réaliser Confessions of a Dangerous Mind, Logic a su s’entourer, et bien s’entourer. Presque la moitié des 16 morceaux de l’album sont dédiés à des featurings, tout plus impressionnants les uns que les autres. “Homicide” appuyé par Eminem avait déjà assassiné la concurrence il a plus d’une semaine, mais il doit tout de même résister à celle du groove du Prince de Bel-Air Will Smith dans “Don’t be afraid to be different”, au flow givré de Gucci Mane dans “Icy”, à la première collaboration tant attendue avec G-Eazy sur “COMMANDO”… Et les performances à la hauteur des espérances de Wiz Khalifa et YBN Cordae.

Mais un invité très spécial pour Logic vient clôturer la liste des featurings de marque de l’album : son père, avec qui il a renoué depuis peu. Dans une chanson à son nom (“Bobby”) où il est décrit par le rappeur comme le seul à l’égaler, son géniteur vient chanter quelques mots, pour finir par assumer la dédicace en une phrase : “This is Logic’s dad, this is Bobby Smokey Hall, and he came out my balls (Bobby)”

A lire aussi : En écoute : Logic et Eminem s’associent sur le tranchant “Homicide”

À voir aussi :