Suivez-nous

Musique

Lomepal et l’acoustique : une relation d’amour crescendo

Publié

le

©Pierre Le Bruchec

À l’occasion du troisième anniversaire de FLIP ce 30 juin, on s’est intéressé à la relation qu’entretient Lomepal avec l’acoustique.

S’il faut associer les mots “rap” et “acoustique” dans la même phrase, un nom semble se dégager. Oui, Lomepal, qui, depuis quelques années, est passé maître dans l’art de livrer le meilleur de lui-même dans des performances acoustiques. Il a le timbre et la puissance vocale, mais surtout une aisance absolue issue de la multiplicité de ses influences musicales. Il n’en a pourtant pas toujours été ainsi, du moins pas dans ces proportions, alors que FLIP fête bientôt son troisième anniversaire. Un album qui a révélé l’artiste, mais qui lui a également permis de s’essayer à ces premiers enregistrements acoustiques. On a retracé la place de plus en plus importante que Lomepal a accordé à ce format depuis quelques années.

Et aussi, Damso, Niska, Lomepal : les meilleurs freestyles sur France Inter

FLIP (deluxe), la naissance de l’acoustique à la Lomepal

La carrière de Lomepal n’a évidemment pas commencé avec FLIP. Pourtant, jamais l’artiste ne s’était essayé au format acoustique sur ces quatre premiers projets. Sur ODSL déjà, on aurait pu sentir venir la volonté de Lomepal de donner une seconde vie plus esthétique et épurée à ses morceaux. Le MC avait dévoilé un remix plus sobre de sa chanson R2D2 avec Superpoze, ainsi qu’une version acapella. à l’image-même d’ODSL, Lomepal se cherche. La réponse, il ne la trouvera qu’une année plus tard, à l’occasion de la sortie de la réédition de FLIP le 1er décembre 2017.

Car le 30 juin 2017, Lomepal livre FLIP, un magnifique projet qui le propulse bien plus loin sur la scène rap français. Pourtant, c’est paradoxalement sur cet album que le MC s’éloigne du rap, pour trouver sa propre hybride en mélangeant sa musique avec des inspirations pop et variété. Un virage qu’il prolonge avec FLIP (deluxe) 6 mois plus tard. 3 nouveaux morceaux, 2 instrumentales, mais surtout 6 reprises acoustiques. “Yeux disent”, “Bécane”, “Danse” sont repris par Lomepal. Des morceaux qui deviennent davantage introspectifs, et qui renforcent la proximité avec l’auditeur. Visiblement, Lomepal a trouvé son crédo. Car, par la suite, le MC va laisser de plus en plus de place à cette facette de sa musique.

L’accoustique devient une oeuvre à part entière

Petit saut dans le temps maintenant, puisque Lomepal livre le 21 octobre 2019 Trois jours à Motorbass. 15 titres de l’ensemble de sa carrière que Lomepal a repris dans une grande captation acoustique en partenariat avec Arte. Cette fois-ci, ce n’est pas simplement une réédition, mais une oeuvre à part entière. Pour Christophe Carrier, qui s’est occupé de filmer la performance de l’artiste, Lomepal est un virtuose de l’acoustique.

«La captation d’acoustique est quelque chose qui m’ennuie profondément quand j’en regarde une, c’est quelque chose que je n’aime pas beaucoup. L’enjeu était de se dire qu’à chaque chanson il se passe quelque chose de différent. C’est comme un tableau, chaque chanson a sa propre scénographie, ses propres mouvements de caméras, son propre rythme, et chaque fois la lumière est différente», explique-t-il à 20 minutes. Une identité visuelle, une véritable oeuvre qui trouve sa source dans la passion qu’a Lomepal pour l’acoustique.

Ira-t-il encore plus loin ?

Aujourd’hui, l’acoustique est un format normalisé pour Lomepal. Encore sur Amina, la réédition de son album Jeannine, le MC avait dévoilé trois morceaux en live acoustique, et un supplémentaire en direct du Zénith de Paris. La performance musicale instantanée semble très chère à Lomepal, lui qui est devenu le phare de ce genre de musique. Aujourd’hui, on ne peut qu’espérer qu’il aille encore plus loin. Car, jusqu’à présent, Lomepal s’est illustré dans des reprises de morceaux déjà existants. Jamais encore il n’a crée de chansons uniquement destinée au format acoustique. À mi-chemin entre le rap et la pop, Lomepal est un musicien. Devenu porte-étendard de ce format, sera-t-il celui qui réinventera la musique acoustique ?

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *