Suivez-nous

Musique

Lomepal, Roméo Elvis, Caballero & JeanJass, Isha et Slimka défoncent tout sur un freestyle

Publié

le

Troisième soirée de freestyle pour Lomepal sur Planète Rap. Et sans surprise, Caballero et Jean Jass ainsi que Roméo Elvis sont venus lui prêter un main forte. Accompagnés de Slimka, Isha et Moka Boka, les rappeurs ont offert une prestation colossale.

Troisième soirée de freestyle pour Lomepal sur Planète Rap. Et sans surprise, Caballero et JeanJass ainsi que Roméo Elvis sont venus lui prêter main forte. Accompagnés de Slimka, Isha et Moka Boka, les rappeurs ont offert une prestation colossale.

Attention, le freestyle le plus fou de Skyrock a eu lieu hier dans Planète Rap. Et pour cause, on retrouve une partie de Lomepal que Jeannine avait flouté, sa partie rap pur et dur. Avec ses potes il avait déjà retourné les studios lundi dans une performance de folie, et mardi lorsqu’ils avaient tellement chauffé la pièce que tout le monde avait fini torse-nu. Cette fois comme il l’avait promis, il nous a livré une exclusivité pourvue de punchlines à foison.

Mais ce freestyle réussi, il ne l’a pas fait seul, puisqu’il était accompagné de quelques-uns des meilleurs rappeurs francophones de leur génération : Roméo Elvis, Caballero & JeanJass, Slimka, Isha & Moka Boka. Des pointures dans leur domaine qui, malgré la tise et les substances illicites sûrement consommées avant l’émission, se sont surpassées. Car oui, le seul défaut qu’on pourrait reprocher à cette apparition, ce sont les trous de mémoires et différents cafouillages, qui n’ont pas mis toutes les punchlines à leur avantage. L’ambiance en revanche, elle, est restée folle.

“Défoncés du soir au matin, on retourne tout chaque jour”

Comme à son habitude, Lomepal a tout de même opté pour un refrain un peu plus chanté contenant la phrase ci-dessus, qui résume plutôt bien leur situation à Skyrock. Et la particularité de ce freestyle France-Belgique c’est justement cette capacité qu’a eu la fine équipe à se détacher de certains codes du rap le temps d’un freestyle et à s’éloigner du type de freestyle – parfois répétitifs – qu’on entend sur Planète Rap. En 15 minutes, les rappeurs ont pu chacun à plusieurs reprises dévoiler leurs talents pour la rime et n’ont cessé de monter la barre encore plus haut.

Le deuxième passage de Roméo Elvis est mémorable notamment, surtout lorsqu’il appuie : “Le seum de la demi-finale j’ai dû l’avaler, surtout quand j’ai compris que si j’étais riche, c’était grâce a la France”. Cette performance unanime a aussi pu rappeler le duo monstrueux que formait Lomepal et Caballero qui se sont tous les deux répondus lors de leur 1er passage, ouvrant le pas pour les autres rappeurs. En bref, le freestyle en vaut le détour, d’abord pour ces guests de folie, dont la présence de talents émergents comme Moka Boka qui ont pu faire leurs preuves et tenter de se démarquer, mais aussi pour la qualité du rap, qui parviendra sans aucun doute à ravir les fans.

À voir aussi :