Suivez-nous

Musique

Lorenzo est de retour (pour un dernier album ?)

Publié

le

lorenzo

Un an après son dernier clip « Légende vivante », Lorenzo a annoncé son retour sur Instagram. Pour un dernier album ? 

Il s’était fait discret ces derniers mois. Et globalement, même ces dernières années. La semaine passée, Lorenzo a retiré l’intégralité de ses publications sur Instagram, ne figeant qu’un message annonciateur d’un nouveau clip : «J-10, de retour pour n*quer des mères». Dans la foulée, ce dimanche, il a publié une nouvelle photo, où on le voit sortant d’une espèce de capsule temporelle, vêtu d’un costume à son effigie, reprenant les couleurs de son fidèle bob GameBoy Color. Son nouveau morceau et nouveau clip sortiront ce vendredi 15 avril.

Publicité

advertisement

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LORENZO (@el_larrygarcia)

Lorenzo : «Il y aura un album et ça sera sûrement le dernier»

Sa dernière apparition musicale remonte à mai 2021, à l’occasion de la sortie de « Légende vivante ». Un morceau qui a surtout surfé sur la néo-popularité des cartes Pokémon, et qui a permis à l’artiste de développer un business fructueux, lui rapportant une petite fortune. Déjà à l’époque, l’artiste prévenait lors d’un message glissé à la fin de son clip : «Allez pas croire que le son annonce un album ou je ne sais pas quoi. Je suis comme dans un télésiège jusqu’au sommet de mon art en ce moment, je dois devenir celui que je dois devenir». Et de conclure : «Si je ne suis pas mort avant, il y aura un album et ça sera sûrement le dernier». 

Si le retour de Lorenzo, qui est aussi apparu dans Rick & Morty, marque probablement l’annonce d’un nouvel opus, il est ainsi possible que le rappeur en profite pour achever sa discographie. Pour rappel, habituellement très productif, l’artiste n’a plus sorti d’album depuis trois ans, après en avoir publié trois quasi coup sur coup : Empereur du sale en 2017, Rien à branler en 2018 puis Sex In The City en 2019. L’artiste s’apprête-t-il ainsi à tirer sa révérence ? Ou ses propos datés d’un an n’étaient qu’un énième coup de com‘ ? Réponse dans quelques jours. Et aussi : Jonathan Cohen raconte l’histoire absurde de F*cking Fred avec Orelsan.

Publicité

advertisement

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *