Suivez-nous

Musique

La justice a tranché : Martin Shkreli va devoir payer pour tout ce qu’il a fait

Publié

le

C'est officiel, Martin Shkreli doit rendre l'argent, l'album de Lil Wayne et du Wu-Tang
Crédit photo : Drew Angerer

C’est la fin du règne de l’odieux Martin Shkreli. Après quatre ans de polémiques, celui qui a volé des artistes et escroqué des millions de malades a été écroué par la justice.

La justice aura fini par l’avoir. Martin Shkreli, qui depuis plusieurs années fait le fanfaron sur les réseaux sociaux, a été calmé par la justice. Après son passage par la case prison, son procès a finalement eu lieu et l’homme le plus détesté des Etats-Unis doit enfin rendre des comptes. Plus précisément, il doit rendre au gouvernement fédéral, les albums musicaux qu’il a volés, Once Upon A Time In Shaolin du Wu-Tang Clan et The Carter V de Lil Wayne.

Martin, rends l’argent !

Pour rappel, concernant ces deux projets, il avait acheté en 2014, l’album unique du crew new-yorkais à 2 millions de dollars, et avait déclaré avoir trouvé une version physique de l’album controversé de Weezy dans une Bugatti. Des acquisitions pour lesquelles il s’est maintes fois vanté.

De plus, Jiyo Matsumoto, la Juge en charge de l’affaire a tranché, en plus des 2,3 millions d’actifs que représentent ces albums, il doit rembourser au gouvernement fédéral, près de 5 millions de dollars en cash. De l’argent qui vient d’un compte de courtage E-Trade qu’il a utilisé pour payer sa caution de libération, et à faire gonfler la côte en bourse de l’entreprise Vyera Pharmaceuticals (anciennement Turing Pharmaceutical) qu’il a lancé en 2015. Faites le calcul, ce sont pas moins de 7,3 millions de dollars d’actifs que Martin Shkreli doit rembourser dans le cadre de sa condamnation pénale, comme le rapporte CNBC.

À LIRE
Gambi sortira "Popopop" vendredi et ça a l'air complètement fou

La juge a également déclaré qu’il n’était pas exclu que ses biens soient saisis à l’avenir, pour couvrir les dommages et intérêts à l’égard des parties lésées. Bref, la note va être salée pour l’escroc qui a fait sa fortune en augmentant le prix d’un médicament contre le Sida de plus de 5000%. Concernant les albums du Wu-Tang et de Lil Wayne, on peut donc plus que jamais espérer pouvoir les écouter un jour. Surtout que concernant ce dernier, Birdman a récemment promis une sortie pour cette année.