Suivez-nous

Musique

Orelsan et « Civilisation » foncent vers le diamant

Publié

le

Orelsan Gazo nommé au grade de Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres

Le seuil des 400.000 ventes atteint, Civilisation d’Orelsan s’approche à vitesse grand V du disque de diamant. Le plus rapide de l’histoire du rap français ? 

Orelsan et Civilisation sont insatiables. Alors que l’artiste caennais croule déjà sous les récompenses commerciales, dont la prestigieuse meilleure first-week d’un album rap sous l’ère streaming, voilà qu’il pourrait désormais devenir le disque de diamant le plus rapide de l’histoire du rap français. En effet, Civilisation a franchi, cette semaine, la barre des 400.000 exemplaires écoulés. Il ne reste plus que 100.000 exemplaires à l’album avant de se couvrir de diamant. Pour rappel, l’album est sorti il y a seulement neuf semaines.

Publicité

advertisement

Aussi : Orelsan : la saison des feats est de nouveau ouverte

Orelsan : Civilisation toujours au top

Cette semaine encore, l’opus a cumulé 11.123 ventes, et à ce rythme, la certification diamantaire pourrait être envisagée d’ici le printemps. D’autant plus qu’Orelsan n’en a pas fini avec sa promotion : « La quête » vient tout juste d’être propulsé en tant que single, tandis que le clip de « Du propre » a été tourné récemment. La stratégie minutieuse de l’artiste a fait de Civilisation un mastodonte commercial surpuissant. En moyenne, depuis sa sortie, l’album a écoulé 44.000 exemplaires par semaine. C’est prodigieux.

Publicité

advertisement

Aussi : Vald parle d’Orelsan : «Je connais tous ses projets»

À noter que le physique occupe 65% des ventes de l’album, soit 260.000 exemplaires écoulés. Une manière de conforter une nouvelle fois la publication de l’opus sous ses différentes éditions qui a bâti Civilisation comme un objet de collection à part entière. Figurant toujours parmi les meilleures ventes physiques hebdomadaires, la hype du projet n’a pas, pour l’heure, l’air de vouloir s’essouffler.

Publicité

advertisement

Aussi : Orelsan se souvient de sa réaction au couplet de Damso dans “Rêves bizarres”

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *