Suivez-nous

Musique

Orelsan sur son feat avec Kery James : « Ah ouais, c’est profond »

Publié

le

Orelsan sur son feat. avec Kery James : "Ah ouais, c'est profond"

Après avoir dévoilé “À qui la faute ?”, leur nouveau morceau, Orelsan et Kery James se questionnent à tour de rôle pour Konbini.

Cela fait 27 ans que Kery James a fait du rap son métier. 27 ans que le rappeur offre à son public des morceaux plus contestataires les uns que les autres. Le dernier en date ? Un titre avec Orelsan intitulé “À qui la faute ?”. Sur ce morceau, les deux artistes débattent chacun leur tour sur l’État et la banlieue pour teaser la sortie du premier film de Kery James : Banlieusards. Car après ces longues années à faire de la musique, le rappeur du 94 veut s’essayer à autre chose. Et justement, lors d’une interview pour Konbini, les deux artistes se sont mutuellement posés des questions. Ainsi, Kery James a expliqué à Orelsan son envie de faire autre chose que la musique.

“Ça fait un moment que je fais de la musique, donc parfois on a envie de faire d’autres choses, découvrir d’autres émotions.”

C’est comme ça qu’il s’est mis à écrire le scénario de son film. Dans un premier temps, il l’adapte en pièce de théâtre car il peine à trouver les moyens de le développer sur grand écran. Mais “alors qu’il aurait pu lâché l’affaire”, il persévère à l’image de son scénario. Ainsi, le film verra enfin le jour en octobre.

À LIRE
Lorenzo reprend les génériques de Friends & les Experts, et c'est génial

Considéré comme le patron d’un rap qu’on qualifie de conscient, Kery James a invité un rappeur à l’univers bien différent du sien pour son morceau : Orelsan. “Ah ouais, c’est profond”, voilà comment le rappeur de Caen a réagi quand Kery James lui a proposé “À qui la faute ?”. Mais pour autant, il considère cette expérience comme intéressante car “parler des banlieues, ce n’est pas quelque chose que je fais d’habitude dans mes textes”.

Orelsan et le cinéma

Si on retrouvera Kery James derrière la caméra en octobre, on se souvient qu’Orelsan a déjà eu quelques expériences au cinéma. En 2015, il réalise Comment c’est loin dans lequel il se met en scène avec son ami et rappeur Gringe pour raconter leur histoire avec le rap. Une expérience qui lui a beaucoup plus car il avoue “aimer jouer la comédie”. Pour autant, Orelsan reçoit de nombreuses propositions de scénarios, mais rien ne le transcende. Du coup, c’est de son côté qu’il écrit, qu’il prend des notes et qu’il se lancera dans la réalisation d’un film “quand ce sera le moment”.

À lire aussi : Gringe : « Nekfeu m’a mis une grosse claque »