Actualités

PLK : « L’Entourage nous a donné beaucoup de force »

Publié

le

Après la sortie de son sulfureux Polak, PLK revient sur la relation qu’il entretient avec les membres de l’Entourage lors d’une interview de Yard. 

PLK a sorti son premier album solo Polak il y’a quelques jours, projet qu’il tenait depuis plus d’un an. Managé par Antoine Guéna alias Fonky Flav, membre de l’Entourage, PLK revient sur le rôle qu’a eu Flav dans son développement artistique tout au long de sa carrière. En effet, les deux hommes se connaissaient depuis presque dix ans avant de signer ensemble officiellement il y’a un an seulement. Depuis toutes ces années, Flav a toujours pris à coeur la carrière du jeune homme et n’a pas hésité à l’assommer de conseils utiles pour la suite, créant ainsi une relation complice et de confiance. Le rappeur se confie sur Yard :

“C’est ma deuxième mère, il a régularisé ma vie. J’étais un mec un peu en bordel total et il m’a régularisé, il m’a dit où aller, il s’occupait des trucs relous. Par exemple, j’avais jamais eu de carte vitale et depuis que je suis avec lui c’est des trucs qu’on a fait un par un. C’est un peu bête mais il me structure sinon ça part dans tous les sens.”

Le jeune rappeur évoque également le déroulement de leur officialisation en tant que manager. Les deux acolytes ont décidé d’officialiser les choses le jour où PLK s’est montré plus équilibré et plus professionnel :

“Il a attendu de voir le moment où j’étais carré, le moment où j’étais prêt et je lui ai ramené la mixtape Ténébreux et je lui ai dit ‘je suis prêt, est-ce que t’es chaud ?’ et il a dit ‘ok c’est le moment’.”

Panama Bende révélé par l’Entourage

Panama Bende, collectif de PLK a longtemps été comparé à l‘Entourage. Aujourd’hui managé par un membre de l‘Entourage, PLK dévoile qu’il a toujours été très proche des membres du collectif car ils fréquentaient tous le même quartier. De plus, dans le milieu du rap, tout va à vitesse grand V, ils ont donc été amené à se côtoyer de nombreuses fois avant de devenir proches :

“En soi on a toujours été un noyau l’Entourage et nous parce que justement on a des relations de longues dates. Par exemple, Alpha Wann c’est un mec de mon quartier, il m’a vu grandir, moi je l’ai vu se développer. Pareil pour Nekfeu qui habitait dans le 15 mais qui trainait beaucoup dans le 14, pareil pour Flav.”

Cette relation entre les grands qui prennent sous leurs ailes les plus petits, c’est ce qu’a vécu PLK avec l’Entourage. Étant très inspiré et reconnaissant du travail effectué par le collectif, PLK avoue que la force qu’il détient dans sa musique est en partie grâce à eux :

“Eux ils nous ont vraiment poussé au départ, d’où le fait qu’on ait été assimilé à eux, car ils nous ont donné beaucoup de force. C’était un peu leur public qui était aussi là, et qui l’est encore d’ailleurs. Ça fait plaisir en vrai, c’est des bêtes de gars.”

Choisir Nekfeu pour son album, une sorte de reconnaissance

Afin de marquer le coup pour son premier album solo, PLK a fait appel à Nekfeu sur le morceau “Waow”, un son électrique et planant où le flow des deux rappeurs se mêle à merveille sur la prod. Il est rare que pour un premier album, des grosses têtes d’affiches comme SCH et Nekfeu apparaissent, moyen pour PLK de s’imposer auprès des plus grands. Ayant été toujours soutenu par l’Entourage, inviter Nekfeu sur son album est certainement une forme de remerciement et de reconnaissance pour tout le soutien apporté et ainsi afficher leur complicité sur une prod’ :

“C’était naturel, lui et moi ont voulait que ça soit sur mon premier album, on aurait pu le faire avant le feat, en vrai on l’avait depuis longtemps, pas exactement comme ça, c’était la même prod. On voulait attendre le bon moment lui et moi, et on pensait que sur le premier album c’était une manière de marquer le coup. C’est une belle image pour moi-même de me dire qu’enfin on l’officialise. Ça nous a fait kiffé.”

À lire aussi : PLK dévoile son envie de devenir “Monégasque” dans son nouveau clip