Suivez-nous
pnl au dd pnl au dd

Grands Formats

PNL : quatre anecdotes sur “Au DD”, le chef d’oeuvre de “Deux frères”

Publié

le

Pour le premier anniversaire de la sortie de “Au DD” de PNL, on s’est replongé dans nos archives pour dresser quatre trucs à retenir du morceau phare de Deux frères

Se hisser en haut de la tour Eiffel, telle était la maxime de deux frères de l’Essonne. Du sommet de leur cité, ils l’ont longtemps admiré, avant de finalement la dompter, à travers un clip qui restera, sans nul doute, dans l’histoire du rap français, et de l’industrie musicale hexagonale.

Déchaînant les passions d’un rap français secoué par ce retour événement, après le phénomène Dans la légende, PNL a brisé les statistiques. Plus de 7 millions de vues en 24 heures et un clip pointant désormais à 142 millions de vues sur YouTube. Plus de deux fois la population française a vu le duo francilien contempler la capitale sur le plus célèbre édifice du monde. Incroyable.

Ainsi, pour ce premier anniversaire, on a tenté de rassembler quatre anecdotes sur l’éblouissant visuel d’Ademo et N.O.S..

Un leak dix jours plus tôt

Avant son retour événement et sa programmation millimétrée, portée par un live venu de l’espace, PNL a été confronté à une fuite d’informations, dix jours plus tôt. En effet, le Centre national du cinéma (CNC) a dévoilé sur son site, début mars 2019, les différentes aides avant-réalisation offertes au cours du mois de janvier 2019. Parmi ces résultats, PNL s’est glissé en tête de ce classement après avoir reçu près de 80 000 euros.

Ces chiffres permettent d’évaluer approximativement la valeur du clip des deux frères puisque la subvention ne peut pas dépasser la moitié du budget du clip. Seul le média HYPEBEAST a détaillé, selon une source anonyme, le prix du clip de “Au DD”, évalué à, environ 200 000 euros. La privation de la Tour Eiffel, réalisable seulement de nuit, de minuit à 7 heures du matin, a coûté près de 80 000 euros. Il s’agit, bien évidemment, de l’une des plus grosses productions françaises des dernières années.

Un retour et un record sur Twitter

Avant même son retour avec Deux frères, PNL s’offrait déjà un prestigieux record sur Twitter. En effet, avec leur publication annonçant la sortie du clip “Au DD”, le duo a cumulé près de 107 000 mentions likes sur le réseau social. De quoi s’offrir le titre symbolique de tweet le plus liké de l’année. À noter que celui-ci ne contenait que deux petits mots : «Cette semaine».

Un sample plagié ?

Une poignée de semaines après la sortie de “Au DD”, une polémique a secoué les artistes, les accusant d’avoir plagié l’instrumentale du morceau. En effet, la boucle de guitare utilisée tout au long est généreusement inspirée d’un titre d’un certain artiste de flamenco Luke Gartner-Brereton. Une fois le rapport trouvé, l’Australien a été mis au courant de la polémique, puis contacté par Interlude pour évoquer ce potentiel plagiat. Il a balayé toutes tentatives de mésaventure.

«Je dirige un label et j’ai vendu la chanson “Amber in Bloom” pour en libérer les royalties, explique-t-il à Interlude. PNL a tout à fait le droit de l’utiliser. Je suis content d’entendre que quelque chose que j’ai créé se retrouve à l’échelle mondiale ! J’ai vraiment été surpris de voir l’ampleur que la chanson a pris». Et ce, en voyant les vues de son propre morceau exploser.

Un photoshoot de PNL au sommet de la tour Eiffel

Profitant de leur vue de prestige au sommet de la tour Eiffel, PNL en a profité pour s’adonner à un bref shooting photo avec leur photographe attitré, Anthony Ghnassia. Celui-ci s’est par la suite confié à Hypebeast pour raconter le déroulé de ses photographies devenues cultes. «Nous sommes le 14 décembre 2018, il est 09h08. Au sommet de la Tour Eiffel le temps s’arrête», explique-t-il. Devant lui, l’équipe de tournage s’apprête à tourner la dernière séquence du clip de PNL. Mais pour ce qui est du shooting, tout se complique.

«J’ai littéralement la porte de l’ascenseur qui devait m’emmener là-haut qui se referme devant moi. Et on me fait comprendre que non, on a pas le temps de faire la photo, qu’il faut shooter le plan pour le clip”, confie-t-il. Avant d’ajouter : “Cette photo, je l’avais imaginé dans ma tête toute la journée, c’est LA photo, c’est celle là et pas une autre. C’est vraiment la photo iconique, il faut la faire.»

Finalement, le photographe réussit à atteindre les artistes et prend la photo lorsqu’il arrive au niveau de la barrière. “J’ai juste eu le temps de me mettre en mode grand angle, faire le point sur eux, j’ai désaxé pour avoir toute cette perspective et j’ai pris cette photo à main levée. J’ai même pas eu le temps de voir le résultat sur le boitier”, précise Anthony Ghnassia. Une prouesse artistique qui a donné naissance à la photo emblématique de PNL.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA