Suivez-nous

Culture

Face aux accusations, Pornhub retire plus de la moitié de son contenu

Publié

le

Pornhub offre l'abonnement premium aux français pendant le confinement
© Pornhub

Accusée d’héberger des scènes illégales, Pornhub a pris des mesures drastiques en évinçant de son catalogue tout ce qui n’a pas été vérifié par sa politique. 

Dans la tourmente, Pornhub a pris des décisions brutales. En effet, en seulement une petite journée, le nombre de vidéos archivées par la plateforme de contenus pour adultes est passé de 13,5 millions à 4,7 millions, explique Hypebeast. Cette forte diminution provient d’une mesure imposée par la plateforme qui refuse d’héberger des contenus non vérifiés. Depuis quelques temps, Pornhub fait l’objet d’enquêtes, initiées par Visa et Mastercard, après des allégations selon lesquelles le site aurait hébergé des scènes d’abus pédosexuels.

À découvrir également : il recréé la “Grande Vague de Kanagawa” en 3D entièrement en LEGO

Publicité

Pornhub interdit les «téléchargeurs non vérifiés»

Ainsi, Pornhub a filtré l’intégralité de son catalogue pour ne retenir que les vidéos téléchargées par ses partenaires officiels et les membres de son programme modèle. La baisse de contenu est significative : les vidéos supprimées sont désormais recouvertes d’un message précisant qu’elles font l’objet d’une «vérification conformément à notre politique de confiance et de sécurité». Au-delà de cette purge, Pornhub promet de revoir son système de modération de contenu début 2021. Le site pornographique s’en est expliqué via un communiqué.

«Dans le cadre de notre politique visant à interdire les téléchargeurs non vérifiés, nous avons également suspendu tous les contenus précédemment téléchargés qui n’ont pas été créés par des partenaires de contenu ou des membres du programme modèle, précise Pornhub. Cela signifie que chaque morceau de contenu Pornhub provient d’uploaders vérifiés, une exigence que des plateformes comme Facebook, Instagram, TikTok, YouTube, Snapchat et Twitter n’ont pas encore mise en place.»

Publicité

À découvrir également : cette année, Microsoft Windows a plié le game des pulls moches de Noël

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *