Suivez-nous

Culture

“Qui a tué Malcolm X ?” : la série Netflix fait vaciller la justice américaine

Publié

le

L'enquête sur la mort de Malcolm X pourrait être rouverte après la diffusion de la série documentaire produite par Netflix. 

L’enquête sur la mort de Malcolm X pourrait être rouverte après la diffusion de la série documentaire produite par Netflix.

La série documentaire Qui a tué Malcolm X ? met le doigt sur les failles de l’enquête sur l’assassinat de l’activiste anti-raciste Malcolm X. En effet, les six épisodes, diffusés le 7 février dernier par Netflix, révèlent les incohérences et les divers manquements de l’enquête menée par la justice américaine.

Le format est réussi : il soulève de nombreuses questions et marque les esprit. De fait, le bureau du Procureur de Manhattan annonce qu’il examinera à nouveau les circonstances de la mort de Malcolm X.

Pour rappel, il a été abattu de 21 balles le 2 février 1965 lors d’un meeting à Harlem. Bien que sa maison fût visée par une attaque à la bombe quelques semaines avant, l’activiste ne bénéficiait d’aucune protection judiciaire. Mujahid Abdul Halim, Muhammad Abdul Aziz et Khalil Islam ont été condamnés à la perpétuité pour assassinat. Ils étaient membre de la Nation of Islam, une organisation politico-religieuse qu’avait quittée Malcolm X à la suite de plusieurs discordes avec le dirigeant.

Des innocents en prison ? Netflix se penche dessus

Dans la série documentaire diffusée par Netflix, l’historien Adbur-Rahman Muhammad s’interroge sur la qualité de la première enquête. Qui a tué Malcolm X ? donne la parole, notamment, aux deux condamnés toujours en vie. Ces deux hommes n’ont eu de cesse de proclamer leur innocence. D’après eux, il n’étaient même pas sur les lieux au moment de l’assassinat. «Le jour du meurtre, qui était un dimanche matin, j’étais allongé sur le canapé avec le pied levé et je l’ai entendu à la radio», se souvient Aziz.

« Ce qui nous a intrigués, c’est l’idée que l’assassin probable de Malcolm X vivait librement à Newark, et que beaucoup de gens savaient qu’il était impliqué, et qu’il n’avait fait l’objet d’aucune enquête ou poursuite, ni d’aucun interrogatoire », déclare la co-réalisatrice Rachel Dretzin, au New York Times. Qui a tué Malcolm X ? laisse planer un doute mystérieux concernant la culpabilité des condamnés et semble même évoquer une implication du FBI. De fait, la série documentaire offre une chance au procureur de Manhattan de se re-pencher sur cette affaire historique.

Des proches reconnaissants

Certains proches se sont ravis de cette nouvelle. «Les mots ne peuvent exprimer le sentiment en entendant que le procureur de district de Manhattan, Cyrus Vance, envisage de rouvrir les enquêtes sur l’assassinat de mon père, Malcolm X», déclare la fille de Malcolm Ilyasah Shabazz.

«J’espère que ces enquêtes apporteront clarté et transparence concernant cet acte criminel dévastateur contre ma famille et tous les fidèles dévoués d’un Malcolm bien-aimé. Mon père a vécu sa vie en défendant et en poursuivant la vérité. Il mérite le même dévouement à la vérité de nous tous», conclut-elle.

Aussi, Drake s’est offert une montre avec une roulette de casino intégrée

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *