Suivez-nous

Culture

Re : Take obtient gain de cause après son bras de fer avec YouTube

Publié

le

re: take

Après que leur chaîne ait été menacée de suppression par YouTube, les 3 vidéos strikées de Re: Take sont enfin de retour sur la plate-forme.

Cela faisait plusieurs mois que l’épée de Damoclès pendait au dessus d’eux. Re: Take peut désormais souffler, puisque trois de leurs vidéos, supprimées par YouTube, sont réapparues sur la plateforme. La dernière étape d’une longue mésaventure juridique.

À lire aussi : Pokémon, les internautes découvrent ce petit détail sur la Team Rocket des années après

Publicité

Re: Take : «On se sent tellement plus léger maintenant»

«Victoire, se sont réjouis Victor et Maxime. Hâte de relancer la machine. On se sent tellement plus léger maintenant que cette histoire est terminée. Merci pour les MILLIERS de messages que vous nous avez envoyé.» Il y a 5 ans, ces deux comédiens de doublage professionnels se sont lancés sur YouTube. Depuis, ils créent des parodies d’anime sur la chaîne Re: Take, un concept qui leur a valu de nombreux problèmes liés aux droits d’auteur.

Pour rappel, les parodies de Demon Slayer et Erased avaient été supprimées par YouTube en juin dernier. Sans s’en soucier plus que ça, les deux vidéastes avaient entrepris des démarches pour prouver qu’ils étaient dans leur droit. Finalement, une troisième parodie – celle de Fullmetal Alchimiste Brotherhood – avait été strikée. Cette fois, c’était un vrai problème : en effet, au bout de 3 strikes, la chaîne concernée est supprimée par YouTube.

Publicité

Re: Take devait donc être effacée le 23 septembre, et avec elle les vidéos, la totalité des vues accumulées et leurs abonnés. Finalement, après la publication d’un communiqué et avec le soutien de leur communauté, Victor et Maxime ont été contactés par YouTube et ont obtenu gain de cause. Et après 2 longues semaines d’attentes, toutes les parodies supprimées sont de nouveau disponibles sur leur chaîne.

Aussi : GP Explorer, un autre pilote a failli abandonner la course de Squeezie

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *