Suivez-nous

Musique

ScHoolboy Q invite Travis Scott à sublimer son morceau « Chopstix »

Publié

le

ScHoolboy Q invite Travis Scott à sublimer son morceau « Chopstix »

Reportée après l’assassinat du rappeur Nipsey Hussle, la seconde collaboration de ScHoolboy Q avec Travis Scott est disponible depuis hier. Et elle vaut le détour. 

Un morceau maudit ? Fin septembre, une démo d’un morceau de l’album de ScHoolboy Q avait leaké. Dessus, il était possible de retrouver son ancien camarade de Black Hippy, Kendrick Lamar. Cependant, cette version de “CHopstix” disparaissait rapidement de la toile pour laisser l’auditeur désorienté. Et presque dans le même temps, ScHoolboy Q décidait de décaler la sortie de son album par respect pour son homologue et ami, Mac Miller, décédé des suites d’une overdose.

Mais il y a quelques semaines, le rappeur américain proposait un single fort à ses fans : “Numb Numb Juice”. Le cinquième album de ScHoolboy Q semblait s’approcher doucement à l’horizon avec une performance de la fameuse collaboration, cette fois appuyé par Travis Scott, sur le plateau de Jimmy Fallon à la fin de mars (1’55). Mais le sort frappait encore. Endeuillé par l’assassinat de Nipsey Hussle il y a peu, il décalait à nouveau la sortie du fameux morceau “CHopstix” (apparu pourtant pendant très peu de temps sur les plateformes de streaming).

À LIRE
À 5h du matin, Vald a lâché un nouvel extrait bien triste

Un mot pour Travis Scott : “Chopsticks”

Sur les 100 mots prononcés dans le morceau par la voix lancinante de Travis Scott, un mot ne cesse de revenir (peut-être parce que c’est le titre du morceau il est vrai), jusqu’à accaparer les deux tiers de son vocabulaire : “Chopsticks”. Pourtant, cette métaphore récurrente (entre référence à une arme ou aux jambes d’une femme) vient sublimer le refrain obsédant d’un morceau où le flow de ScHoolboy Q ne reste pas masqué derrière la boucle de danseuses qui fait office de clip. Une seconde collaboration qui avait mis presque quatre années à se faire, mais qui vaut le détour. L’album arrive.