Lifestyle

Les fausses boutiques Supreme inondent l’Europe

Publié

le

Après l’Italie, c’est au tour de l’Espagne depuis plusieurs mois d’user d’ingéniosité et d’ouvrir des fausses boutiques Supreme. 

Anciennement réservée aux skateurs, Supreme est devenue petit à petit la marque la plus hype des vêtements streetwear et fait sensation aujourd’hui. Cet engouement autour de l’enseigne a provoqué plusieurs commerces d’imitations, allant même jusqu’à de fausses boutiques Supreme en Europe (principalement en Italie) avec des tarifs identiques aux vrais prix. Ces petits futés en ont donc profité pour utiliser le même logo que l’authentique en rajoutant “Supreme Italia” avec une police à peine plus grosse que l’original pour éviter ainsi d’être accusés de pure plagiat.

Face à la multiplication de ce phénomène, Supreme a décidé d’amener en justice les personnes qui étaient derrière toute cette magouille en les faisant juger pour contrefaçons. 120 000 pièces devaient être saisies. Or, plusieurs boutiques du même genre ont été découvertes par la suite à Barcelone, mais également à Madrid, Ibiza et Formentara. La contrefaçon est en soi déjà un problème, le chiffre d’affaire qu’obtiennent les détenteurs de ces boutiques en est encore un autre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

A fake Supreme store just opened up in Barcelona 🤦🏼‍♂️ #SUPREME

Une publication partagée par Trending Designer (@trendingdesigner) le

Supreme Spain, les rois de l’escroquerie

Lors d’un trip à Barcelone, Andre Ljustina, célèbre collectionneur de sneakers, a confirmé la présence de fausses boutiques Supreme et pense que ce phénomène s’est propagé jusqu’en Espagne lorsque la marque “Supreme Italia” était en procès. Il dénonce notamment l’abus des prix, comme par exemple 69€ pour un short ou encore 30€ pour une casquette. Il se confie sur Complex :

« Vous savez, en Italie, c’est là où tout a commencé… ils se sont battus et ont gagné l’affaire (contre les malfaiteurs), donc je suppose que ces gars sont allés en Espagne, dans tous les endroits, car c’est plus facile de manœuvrer ici et d’ouvrir ces magasins. »

À lire aussi : Lil Yachty met en vente toute sa collection de t-shirts Supreme