Suivez-nous

Musique

Sur Twitter, Nicki Minaj et Meek Mill règlent leurs comptes sur fond de graves accusations

Publié

le

Sur Twitter, Nicki Minaj et Meek Mill règlent leurs comptes sur fond de graves accusations

Nicki Minaj et Meek Mill ont livré un véritable show de plus d’une heure sur Twitter en ressortant de vieux dossiers, pas franchement flatteurs.

Des accusations de violences faites aux femmes ou d’avoir nié les viols de son frère, voilà, grosso-modo, ce qui ressort de la grosse embrouille sur Twitter entre Nicki Minaj et Meek Mill. Ce mardi, l’ancien couple a réglé violemment ses comptes, ressortant de tristes dossiers avec une certaine verve inquiétante, comme le relaye HYPEBEAST

Publicité

Tout démarre d’un like de Meek Mill sur un meme Instagram se moquant du mari de Nicki Minaj. Pétant un câble d’emblée, la rappeuse a dégainé immédiatement sur le réseau social un cliché de son ex lui demandant véhément d’arrêter ces gamineries. Plus grave, «les doigts que tu utilises pour Twitter battent des femmes et ont peur des hommes». 

Meek Mill : «Parle plutôt de ton frère, reconnu coupable de viol»

Touché dans son égo, Meek Mill a surenchéri. «La seule manière que tu as pour tenter de briser ma carrière, c’est de dire que je frappe les femmes… Parle plutôt de ton frère, reconnu coupable de viol. Tu le savais et tu as payé pour son avocat», tonne-t-il précisant que Nicki était au courant que son frère violait «cette petite fille» et que c’est pour ça que Meek Mill s’est éloigné d’elle.

À son tour, Nicki Minaj a corroboré ses accusations : «Tu m’as frappé devant ta mère et l’a envoyé à l’hôpital», précise-t-elle après avoir expliqué qu’il a également frappé sa soeur en l’ayant enregistré.

Lassé de la discussion qui tournait en rond, Meek Mill a souhaité clarifier les choses une dernière fois. «Pour être clair, je ne frappe pas les femmes et je ne répondrai à aucune question en interview à propos d’elle pour la promotion de mon nouvel album», prévient-il.

Au milieu de ça, les fans ont tenté d’ajouter leur grain de sel, défendant les artistes comme ils le pouvaient. Certains n’ont pas hésité à ressortir les faits-divers les entourant, comme les accusations de Safaree Samuels, ex de Nicki, qui l’accusait de l’avoir poignardé. Un show sur Twitter suivi par plusieurs dizaines de milliers d’internautes, pas franchement flatteur pour les deux artistes, après leur confrontation déjà, dans un magasin, en début d’année.

Dans le reste de l’actualité, dimanche soir, Lil Wayne a surpris son monde, sur l’émission Masked Singer, en révélant son identité auprès du public après sa performance sur “Are you gonna go my way” de Lenny Kravitz.  

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *