Suivez-nous

Musique

Voir un concert autre part qu’à Paris, est-ce que ça vaut réellement le coup ?

Publié

le

Voir un concert autre part qu'à Paris, est-ce que ça vaut réellement le coup ?

Le spectaculaire dernier concert de Vald à Paris remet en question la pertinence des autres dates d’une tournée : a-t-on réellement le meilleur d’un artiste lors d’un concert en province ? 

Damso, Orelsan, Lorenzo, SCH, MaesVald a déployé tout son réseau pour offrir au public, venu assister à son concert à l’AccorHotels Arena, un show exceptionnel. Globalement, l’artiste suit la tendance installée en amont : lorsqu’une date est marquée d’une croix rouge sur l’agenda d’un rappeur, mieux vaut mettre le paquet.

L’idée de ramener des guests stars lors d’un show marquant ne date évidemment pas de ce week-end, mais le phénomène semble s’être accéléré au rythme de la multiplication des grandes dates des rappeurs français. Zéniths, Bercy et même U Arena : aucune salle en France n’échappe à la popularité grandissante des poids lourds du rap, affichant un bilan de “guichets fermés” exponentiel.

Le problème : la centralisation de ces immenses salles dans la capitale rend les évènements difficiles d’accès aux provinciaux. Lesquels affichent même l’impression d’être complètement délaissés par une tournée, chargée de faire vibrer la France entière, mais cantonnée à une performance bien plus édulcorée, et surtout, dénuée de tout invité prestigieux.

Paris, capitale du rap français

La sensation semble réellement problématique en France. De l’autre côté de l’Atlantique, la totalité des grandes villes du pays est pourvue d’une salle de spectacle puissante. La plupart servant d’ailleurs d’arènes aux rencontres NBA, étant donc soumises à des révisions protocolaires. Dans l’Hexagone, la dernière-née U Arena est sortie de terre à Nanterre… toujours à Paris (en tout cas à côté.)

Aux États-Unis, les rappeurs jouissent également d’un paysage hip-hop beaucoup plus florissant, où les têtes d’affiche se partagent l’intégralité du territoire. D’Atlanta à Houston en passant par Detroit, les guests ne seront certainement pas les mêmes, en adéquation avec leurs villes d’origine. En France, le rap, et plus largement l’industrie musicale, s’avoue largement centralisée à Paris. Seule Marseille, qui renferme un vivier important d’artistes de classes nationales s’offrent des concerts plus pompeux.

On économise pour Bercy ?

Ainsi, une question subsiste : pour un fan provincial, est-il plus intéressant d’assister au concert d’un artiste lors de sa tournée, ou d’économiser, direction Paris, lorsqu’une grosse date est annoncée ? D’ailleurs, les prix des concerts parisiens ne sont pas toujours supérieurs à ceux de la tournée. Comptez 36 euros pour un concert de Ninho à la Halle Tony-Garnier de Lyon, et 39 euros minimum pour son Bercy, en mars 2020.

Le rapport qualité prix n’est toutefois pas le même. Là où Ninho réunira autour de lui la fine crème de la scène hip-hop à l’AccorHotels Arena, il offrira une performance beaucoup plus classique en province. Logique, après tout, son entourage a sûrement bien mieux à faire que de le suivre sur toute sa tournée.

Mais après tout, seul le public de Bercy a pu voir Nekfeu accompagner Orelsan sur scène, ou encore Damso faire marcher son réseau lors de son spectacle. Donc, pour un provincial, peut-être est-ce plus intelligent de réserver sa date à Bercy, pour pouvoir obtenir le meilleur de ce qu’un artiste peut lui offrir.

2 Comments

2 Comments

  1. Dana

    21 novembre 2019 at 11 h 40 min

    D’accord. Mais c’est quand même frustrant.
    Le billet ne coûte pas beaucoup plus cher certes mais quid des billets de trains, du logement sur place ? Sans parler que la plupart du temps les concerts sont en pleine semaine. Il faut pouvoir s’organiser par rapport au boulot.
    Ça devient fatiguant le “Paris – et le reste du monde”.

  2. Jerem

    27 novembre 2019 at 8 h 27 min

    Mdr mais c’est quoi ce torchon ? Vous croyez qu’un bon concert c’est une grande salle et des guests? Vous avez déjà fait un concert dans vos vies ou comment ça se passe ? Le zénith de Lille ça vous dit quelque-chose ? La salle pas très grande du ferrailleur à Nantes non plus ? Putain mais quelle honte votre article. Je découvre votre site dans mon fil de news Google, je vous en bloque directement. Hallucinant !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *