Suivez-nous

Grands Formats

Yeezy Season 3: coup de génie ou grosse mascarade ?

Publié

le

Kanye yeezy season 3 hip hop infos france

The Life of Pablo. Il aura fait parler et aura mis du temps à arriver. Et bien c’est hier soir que la Fashion Week de New-York a levé le voile sur le “meilleur album de tous les temps”. Le tout accompagné d’une mise en scène exceptionnelle. Retour sur une soirée entre mode et Hip-Hop.

Kanye West avait choisi la stratégie du zéro promo pour Yeezus, et bien T.L.O.P, ce fut tout le contraire. Une promo dantesque allant jusqu’à investir le grand Madison Square Garden de New-York pour une soirée à plus de 500 000 dollars. Sauf que pour ce musicien à la fois créateur de mode, simplement présenter son nouvel album ne lui suffisait pas. Il a donc profité de l’occasion pour dévoiler sa nouvelle collection en collaboration avec Adidas: la Yeezy Season 3. Si le spectacle a enflammé New-York City, celui-ci fut également retransmis en direct dans 111 salles de cinéma à travers le monde (41 en France) et sur Tidal, la plateforme de streaming musical lancée par Jay-Z. Concrètement, vous n’aviez aucune excuse de passer à côté de l’événement. Bon, pour les quelques irréductibles qui ont préféré rester chez eux, nous étions au cinéma pour vous. Décryptage d’un show aussi troublant que fascinant.

Publicité

Une entrée en scène surprenante

Deux millions de personnes le regardent. Pourtant, Yeezy est en retard. On s’impatiente. Ça y est, à 22h 30, le rideau se lève, ou devrais-je dire, la bâche. En dessous de ce drap de soie, quelques centaines de mannequins portant la nouvelle collection du rappeur. Il nous a habitué à du sensationnel, tout se profile pour une véritable folie des grandeurs. Après un Yeezus qui n’a pas fait l’unanimité, Kanye West va t-il arriver sur scène tel un phénix ? En réalité, il n’en est rien ! Le plus simplement du monde, le rappeur débarque tout sourire en passant par les backstages. Loin des vêtements de luxe omniprésents dans les gradins, il a le culot d’ouvrir la Fashion Week vêtu d’un simple tee-shirt rouge sur lequel est floqué “I Feel Like Pablo” et d’une casquette Yeezus. D’ailleurs, il n’est pas venu seul. Si Michael Jordan a refusé l’invitation au spectacle, sa femme Kim Kardashian a ouvert le bal. Avec une tenue des plus extravagantes et sa fille dans les bras qui plus est. On a pu également croiser les regards de Kid Cudi, 50 Cent  ou encore Pusha T. A la surprise générale, son compère Jay-Z n’était pas présent. Bref, après avoir salué ses amis, il prend enfin le micro. Vous pensez qu’il va rapper et nous offrir une performance live mémorable avant la sortie officielle de T.L.O.P ? Encore une fois vous êtes très loin. Il branche simplement son PC aux platines et ouvre VLC pour diffuser purement et simplement son album au format MP3. Lui qui nous avait promis un live et une performance artistique, on est perplexe. C’est un fait, Kanye West ne fait décidément rien comme tout le monde.

anna1

Kim Kardashian avec sa fille North

kanye_west_yeezy_season_3

Le bonnet de Kid Cudi et la veste de Pusha T, on en parle ?

kanye-yeezy-show-5585909p

50 Cent (en bas à gauche) à l’air d’apprécier le spectacle.

Une démonstration culturelle déroutante

Si vous vous attendiez à un concert de rap avec des effets pyrotechniques, vous pouvez quitter la salle sans attendre. Ici, nous sommes à la Fashion Week, C’est sans doute pour ça que Kanye West a refusé de prendre le micro. Une démonstration de force culturelle sous forme de non-spectacle, voilà ce qu’il va vous proposer ce soir. La forme ? Un défilé de mode statique composé de mannequins et acteurs inexpressifs, complètement stoïques, immobiles voire complètement blasés. Le tout au ralenti avec des podiums volontairement négligés. À noter que la majorité d’entre-eux sont afro-américains, Naomi Campbell et Young Thug en tête. On reste stupéfait devant un spectacle si étrange. La réalisation est cependant soignée et visuellement, la démonstration est aussi déroutante qu’efficace. Longtemps immobiles, les mannequins se lèvent enfin, s’asseyent de nouveau et prennent des pauses au fur et à mesure que les morceaux défilent. Et, dans une ultime pulsion contestataire, tous lèvent le poing et glissent même de discrets doigts d’honneurs. Sur le moment, je n’ai pu m’empêcher de penser que ces doigts étaient destinés à ceux qui avaient déboursé dix-sept euros pour assister à un tel spectacle. Bon, vous l’aurez compris, je suis un profane en terme d’art contemporain et de mode. Je ne saurais être réellement objectif. Par conséquent, je ne me permettrais pas de juger la qualité de sa collection qui est ma-foi… originale.

Publicité

kanye-west-spreads-his-gospel-at-madison-square-garden-1455252649 yeezy-tt-width-604-height-387-lazyload-0-crop-0-bgcolor-000000

Et l’album dans tout ça ?

Comme l’art est la performance, ce n’est pas notre truc, nous allons parler Hip-Hop. Tout l’enjeu pour lui figure dans cette phrase. Proposer le meilleur album de tous les temps en une dizaine de titres. Voyons voir ce qu’il en est. Quoi de mieux que le sublime morceau “Ultra Light Beams” pour l’ouverture ? Lancé par des paroles d’enfants, Kanye nous prouve qu’il n’a rien perdu de sa voix mélodique. Avec une prière pour les victimes des attentats de Paris dans le texte, le rappeur le plus mégalo du game nous présente un album qu’il illustre comme “Le rêve d’un Dieu”. Le morceau continue sur un gospel, avec la collaboration tant attendu avec Chance The Rapper. Une excellente entrée en matière. Au fil des sons, on peut affirmer sans avoir peur que l’album boucle la boucle d’une carrière de plus de 12 ans. En effet, il propose un mélange de tous ses univers musicaux. Des morceaux mélodiques à la College Dropout, en passant par des titres sous auto-tune qui rappellent la période de 808 & Heartbreak jusqu’à des mélodies bien plus sombres fidèles à Yeezus. Le ton est donné, l’album parle de lui. Après tout, il le dit lui-même: “Kanye made a song about Kanye”.

Ils n’étaient pas encore crédités sur la tracklist, mais cette prestation nous aura permis de découvrir les artistes invités sur le projet. Il y en a pour tous les goûts. La belle Rihanna sur “Famous”, Future & Young Thug sur des morceaux définitivement plus trap. Ajoutez à cette équipe Ty Dolla $ign ou encore Franck Ocean entre autres et vous obtiendrez le cocktail parfait qui montre que le rappeur sait s’entourer. S’il est difficile de juger de la qualité d’un projet sans l’avoir écouté à plusieurs reprises et dans de bonnes conditions, on ne peut nier la qualité des productions et des morceaux en général. Seul problème, tous ne se valent pas. Habituellement, un album de Kanye West, c’est tout un concept. Des morceaux que l’on ne peut écouter les uns sans les autres. A la première écoute de The Life Of Pablo, on sélectionne les morceaux qui nous plaisent, en en laissant certains à la trappe.  Dommage. Dans les textes, rien de bien nouveau (flot de référence bibliques et egotrip), tout en restant efficace. Rien de surprenant quand on sait que son dada à lui, c’est la musicalité. On notera tout de même une nouvelle pique en direction de Taylor Swift « I feel like me and Taylor might still have sex. Why? I made that bitch famous ». A chaud, l’album n’est sans doute pas le meilleur du monde, mais il n’en demeure pas moins un OVNI dans une industrie qui peine à se renouveler. Il faudra sans doute l’écouter plusieurs fois pour l’apprécier à sa juste valeur. Nous, en tout cas, on a globalement apprécié. Pour le reste, la postérité nous le dira.

Publicité

kanye-tlop-cover

Kanye West: un pro gamer pour sa mère

Après l’écoute de l’album, vous pensez qu’il en a terminé ? Que nenni ! Kanye West a encore une surprise pour vous. Après avoir remercié sa femme, ses amis, ses collaborateurs artistiques et ses fans d’avoir permis la réalisation de cette soirée et de cet album, il a une dernière annonce à faire. Un jeu vidéo intitulé Only One, avec en vedette… Sa mère ! Décédée en 2007, une cinématique la montre en train de déployer ses ailes d’ange et voler à travers les cieux rejoindre la lumière divine. Un bel hommage de la part d’un fils qui n’a de cesse d’affirmer que sa mère est sa première source d’inspiration. Un RPG ? Un jeu d’aventure ? Pas d’informations supplémentaires pour le moment. Cela dit, pas sûr que cette initiative plaise à tout le monde. Après ça, Kanye West quitte la scène aussi sobrement qu’il est venu. Étrangement, ce n’est que maintenant que ceux qui sont restés statiques pendant plus d’une heure décident de se lâcher. En l’absence du rappeur, ils se mettent à danser en joyeuse assemblée sur le dernier single de Rihanna, “Work”, mais aussi Danny Glover et d’anciens morceaux de la star de la soirée.

https://www.youtube.com/watch?v=qKFNbq1Iiik

Proposer une performance artistique dans laquelle on choisit délibérément de ne pas performer relève t-il d’un coup de génie ou d’une grosse mascarade ? Voilà un interminable débat qui va sûrement diviser. Et bien, c’est exactement ce qu’il voulait ! Faire le buzz après une campagne de communication magistrale. Si vous avez compris ça, vous serez d’accord avec nous pour admettre que son pari est réussi. Toujours pas convaincus ? Sachez que le public du Madison Square Garden est sorti comblé. D’autant plus que les hashtags #TheLifeOfPablo #T.L.O.P ou encore #YeezySeason3 ont été parmi les plus retweetés de ces dernières heures. Haters, revenez une autre fois. Yeezus soit loué, tout ça alors que l’album n’est même pas encore sorti. Si vous voulez mon avis, on a pas fini d’en entendre parler. It’s a good day to be Ye !

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: L'album de Kanye "The Life of Pablo" est enfin disponible!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *