Suivez-nous

Culture

Amine appelle à laisser Ultia tranquille : «Vous avez une responsabilité»

Publié

le

Amine appelle à laisser Ultia tranquille : «Vous avez une responsabilité»
Photo d'Amine : live Twitch / Photo d'Ultia : © @cloumzy

Après l’arrivée d’Ultia en tendances Twitter lors du Eleven All Stars, Amine a appelé sa communauté à arrêter de mentionner la streameuse en permanence.

Pour le Eleven All Stars, Amine a vu les choses en grand. Mais si l’évènement s’est rapidement retrouvé en tendances sur Twitter, une streameuse s’est vue – une nouvelle fois – faire les frais de ce rassemblement. Sans même s’être exprimée sur le sujet, Ultia a fait l’objet de plus de 13.000 tweets. Une nouvelle vague de harcèlement à laquelle Amine a cette fois réagi, affirmant que c’en était trop.

À lire aussi : Eleven All-Stars : on sait qui sont les auteurs de l’improbable chanson d’intro des Espagnols

Publicité

«On ne peut pas faire comme si rien ne s’était passé, explique l’organisateur du Eleven All Stars. S’il vous plait, à chaque fois que je ferai un évènement, à chaque fois que quelqu’un de mon entourage fera un évènement, arrêtez d’aller mentionner Ultia et d’aller la vanner tout le temps, tous les jours. Je vous en supplie». Après qu’Ultia elle-même se soit épuisée de cette énième prise à parti, de nombreux streamers avaient réagi, dont MisterMV, Rivenzi ou encore Domingo.

Amine : «Ultia ne fait aucun tweet, mais vous ne la lâchez pas»

«Ça fait un an, rappelle Amine. Elle ne fait aucun tweet, elle ne fait rien. Les premiers mois, allez, c’était bon. Mais vous ne la lâchez pas». Si le vidéaste précise qu’Ultia est loin d’être sa «méga pote», il évoque l’importance de «rester sain» et «de toujours faire les choses avec bienveillance». «En soi, je m’en bats les reins, je n’ai rien à y gagner, explique-t-il. Mais laissez-la tranquille, même si vous n’êtes pas d’accord avec. C’est important».

Au-delà des potentielles blagues plus ou moins innocentes autour de la streameuse, l’initiateur du match de foot qui a fait réagir Antoine Griezmann pointe du doigt des contextes plus graves. «J’en ai déjà parlé dans un stream auparavant, se souvient-il. C’est très virulent, on m’a envoyé des DMs un peu hardcore. Les gars, vous avez une responsabilité. Ce n’est pas parce que vous êtes sur Twitter que vous pouvez tout vous permettre, n’oubliez pas qu’il y a des humains derrières les comptes. N’allez pas gâcher la vie des gens, ce serait triste. Vous serez responsable de quelque chose derrière».

Dans le reste de l’actualité, Gotaga et Antoine Daniel recadrent Fanta après sa pub sur le live d’Inoxtag.

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *