Suivez-nous

Musique

Booba hausse le ton devant Instagram : «Qui est violent et dangereux ?»

Publié

le

booba ultra (1)

Booba s’est plaint sur Twitter de la politique d’Instagram et dénonce sa «censure» et son «atteinte à la liberté d’expression».

Ce mercredi, Booba a publié sur son profil Twitter un communiqué, dans lequel il dénonce la politique d’Instagram à son égard. Le Duc définit ses publication à travers «l’humour, la dérision, le sarcasme et les répliques percutantes» et regrette de devoir slalomer entre les censures du réseau social.

Aussi : Booba s’en prend à Nouvelle École sur Netflix : «C’est une mise en scène»

Publicité

Booba jongle avec ses comptes sur Instagram

«Début 2020, Instagram a pris la décision, précise-t-il, sans aucun préavis, aucune explication, aucune information préalable, aucun respect des droits de la défense ou du droit à la liberté d’expression, de fermer le compte Booba official suivi par 5 millions de followers et de le « bannir » à vie».

Aussi : Le Duc remercie Damso pour Paris c’est loin : «T’en feras plus des comme ça»

Pour rappel, Booba a en effet été suspendu de la plateforme en 2020, alors qu’il entamait la promotion de son nouvel opus ULTRA. Les raisons, qui évoquaient, un partage de nudité, n’ont jamais été très claires. Depuis, Booba a jonglé entre plusieurs comptes sur le réseau social. D’abord, celui de La Piraterie, puis, il a ressuscité par la suite celui d’OKLM. Dernièrement, de nouveau menacé par le réseau social, il a créé un compte supplémentaire pour assurer ses arrières.

Aussi : Le Duc réagit à la retraite musicale de Sinik

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *