Suivez-nous

Musique

Caballero et JeanJass citent leurs coups de coeur de la nouvelle génération

Publié

le

caballero jeanjass

Ils ont invité So La Lune et thaHomey sur la mixtape d’High & Fines Herbes : Caballero et JeanJass ont évoqué la force de proposition de la nouvelle scène.

«Tant que la proposition est bien faite, que tu retrouves les bonnes qualités d’un rappeur ou d’un artiste au sens plus large, on sera content», résume Caballero. Avec JeanJass, ils étaient invités par Mehdi Maïzi sur Le Code. Une occasion pour le duo d’aborder sa versatilité, mais surtout sa curiosité concernant la scène émergente du rap français. Sur leur mixtape – entre autres High & Fines Herbes La Mixtape – Volume 2 Saison 4 Parce qu’on n’a pas fait de mixtape pour les deux premières saisons. Ok, c’est pas très logique, mais on-s’en-bat-les-couilles, le projet il tue sa mère ! – Caballero et JeanJass ont invité So La Lune et thaHomey, deux artistes en pleine expansion. Mais d’autres visages ont déjà capté leur attention.

À lire aussi : Caballero et JeanJass se sont renseignés pour Snoop Dogg pour “H&FH” mais la somme demandée était colossale

Publicité

Caballero et JeanJass : «Luther aussi a un vrai délire»

«On cherche bien ce qui pop dans le petit paysage. On va voir comme des petits curieux. Moi, j’ai besoin de me nourrir, poursuit Caballero, toujours sur Le Code. J’ai vraiment envie de découvrir des nouveaux rappeurs qui me donnent des barz». Et le barzeur qui a le plus marqué son double JeanJass, c’est H JeuneCrack. «Il y a aussi tout son côté visuel que je trouve très intéressant» relève l’auteur de Doudoune en été. Caballero a même conseillé à ce dernier de lui envoyer des prods. «Il faut essayer de collaborer».

Autre barzeur excitant d’après JeanJass : 404Billy. «On se parle depuis quelques années et je pense qu’on va finir par collaborer un jour. Ça me ferait plaisir. J’ai trouvé ça très fort». Et puis Nes, «très fort» affirme JeanJass. «Luther aussi a un vrai délire, renchérit Caballero. Même thaHomey. C’est un autre style de barz».

Publicité

Et parmi les promesses faites ces dernières années, les beatmakers ne sont pas à ignorer. «Il y a de vraies prods aussi, rappelle JeanJass. Si on prend l’exemple de Khali, Kosei est trop fort. Plein de jeunes sont trop forts, et c’est juste inspirant». Pas de “New Wave”, mais «des p’tits jeunes stylés qui font de la zik de ouf». Voilà comment l’auteur d’Osito qualifie cette génération. «Il y a de vraies rimes, de vraies propositions. Nous qui sommes passionnés, ça nous remotive» concluent les deux rappeurs.

Dans le reste de l’actualité, on a dressé le classement de nos 100 meilleurs morceaux de l’année 2022.

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *