Suivez-nous

Musique

Cyprien se souvient de son bide avec Mister V : «Je voulais pas entacher mes potes de ça»

Publié

le

Cyprien Mister V Bide

Invité par Zack Nani dans Zack en Roue Libre, Cyprien est revenu sur l’époque de ses podscasts YouTube, et notamment son premier bide.

Allez, on replonge dix ans en arrière. À l’époque, Cyprien est l’un des, si ce n’est le, plus gros YouTubeur de France. Le vidéaste enchaîne les podcasts : « Le Café », « The Walking Dead », ou « Les Boss ». S’il parle habituellement de tout et de rien, en ce 22 mars 2012, Cyprien poste une vidéo quelque peu différente sur sa chaîne. Intitulée « Comme une merde », la vidéo est en fait un clip musical mettant en scène un personnage, joué par Mister V, moqué par Cyprien pour ses habitudes vestimentaires. Une vidéo qui ne recevra pas un bon accueil à l’époque. Et qui sera donc suivie par une autre : « Le Bide ».

Invité par Zack Nani dans Zack en Roue libre, Cyprien est revenu sur cet épisode. Et il l’avoue de lui même : «La musique plaisait pas, c’était très agressif en plus.» Inspiré par les tendances musicales de l’époque, Cyprien reconnaît aujourd’hui ses erreurs : «À l’époque, les trucs à la mode c’était du Skrillex, etc. Du coup je demande à mon pote Nodey : « Vas-y fais moi un peu de dubstep ». Et une des règles simples du dubstep, poursuit-il, c’est que tu chantes pas par dessus le dubstep. C’est déjà très véner’ et si tu commences à crier par dessus, ça le fait pas. Et du coup les gens ont trouvé ça nul.»

Publicité

Cyprien : «C’était plus pour Yvick que j’étais mal»

À l’époque, Cyprien s’en veut d’avoir rattaché l’image de Mister V à son premier raté : «Moi, le drame de cette histoire c’est que c’était aussi un de mes rares featurings avec Yvick. Donc je fais venir Yvick, je fais : « Mec, viens on fait enfin une vidéo ensemble ». Avec Nodey qui fait la prod, donc si tu veux il y a une vraie connivence, il y a un truc. On réalise le clip, qui est très simple, mais on achète des petites sappes, on fait tout nous même. Et le fait qu’il y ait un bide c’était plus pour Yvick que j’étais mal, avoue Cyprien. Parce que moi c’était ma responsabilité et surtout je voulais pas entacher mes potes de ça. Donc ça c’était dur.»

Un raté dans les grandes largeurs qui lui inspirera finalement une autre vidéo : « Le Bide ». À l’époque, la vidéo met en avant le ratio « Pouce Verts », « Pouce Rouges » du clip. Malheureusement, on ne peut désormais plus vérifier si le rapport de force s’est inversé avec le temps, YouTube ayant supprimé les dislikes des vidéos. Ne reste qu’un seul indicateur : les 507.000 mentions J’aime sur « Comme une merde ». Pour Zack Nani, Cyprien raconte comment l’idée d’une vidéo sur son propre bide lui est venu.

Publicité

A lire aussi : Cortex sur l’affaire Cyprien-Squeezie, «Ça se voit que ça lui a fait mal».

«Les gens ne savent pas comment ça se passe de mon côté»

Et tout a bien sûr commencé avec une vague de désapprobation : «J’ai passé une soirée un peu nulle ou je… Ça servait à rien que je regarde les commentaires parce que c’était unanime, les gens disaient : « C’est nul. C’est nul. C’est de la merde ». En plus la vidéo s’appelle  ‘Comme une merde’, donc les gens étaient en mode : « J’ai mon top comm’ direct »

Publicité

Loin d’avoir été créée pour inverser la tendance, la vidéo explicative a surtout permis à Cyprien de raconter ce qu’il était en train de vivre : «Et finalement je me suis dit que je pouvais en discuter, de comment je vis le truc. Je l’ai tournée, montée dans la foulée la réponse. C’était pas pour endiguer la vague de pouce rouge et tout, parce que tu peux faire autant de vidéos que tu veux ça rend pas une vidéo meilleure. Mais je me suis dit : « Tiens, je suis en train de vivre un truc qui m’inspire ».»

Un sujet qui n’avait alors pas énormément été abordé sur YouTube jusqu’ici. Et qui se trouvait être en parfaite corrélation avec les nouvelles ambitions de Cyprien : «Au début j’adorais parler de trucs que tout le monde sait et ensuite j’ai commencé à vraiment vouloir parler de trucs que les gens ne savent pas. Et d’expliquer le bide, et pourquoi mais surtout comment je l’ai vécu, je me suis dit : « Les gens ne savent pas comment ça se passe de mon côté. Là on arrive sur des trucs que j’aime bien traiter, un truc que presque que moi peut vivre ».»

Une simple vidéo Bonus, qui culmine aujourd’hui à 16 millions de vues. Ce que Cyprien explique en partie par son aspiration pour les mises en situation humoristiques de l’époque. Même s’il avoue ne plus trop se rappeler de la vidéo : «Forcément, mon trait de personnalité fait que j’aime bien trouver des petites mises en scène, des petits trucs et des blagues. Je pense que la vidéo elle fait 2 minutes 30 (rires), est-ce vraiment une vidéo ? Je ne sais pas. Les gens me disent qu’ils se sont vraiment marrer en plus sur « Le Bide ». Je sais même plus ce que je dis dedans, j’ai une très mauvaise mémoire.» Et on le comprend, tout ça datant d’une époque qui nous paraît aujourd’hui très éloignée.

Publicité

Dans le reste de l’actualité, Cyprien revient sur l’annonce de sa séparation avec Squeezie : «Des gens nous prenaient encore pour un duo».

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *