Suivez-nous

Musique

Da Uzi, Maes, 13 Block et Booba répondent à Kaaris : récit d’une folle journée

Publié

le

kaaris maes booba da uzi

Après un snap largement diffusé sur les réseaux sociaux, Kaaris a eu droit à des retours de Maes, Da Uzi et 13 Block. Et de Booba, jamais loin quand il y a des étincelles.

Da Uzi, Maes, Kaaris et Booba en tendances Twitter : forcément, il se passe quelque chose. Ce mercredi, la Seine-Saint-Denis a révélé toute sa profonde fracture, et notamment à Sevran. Et il semblerait bien que Kaaris se retrouve seul contre tous, subissant les douloureux vestiges de sa brouille avec Booba. Explications.

Publicité

Kaaris : «Remerciez moi pour les travaux»

Depuis quelques jours, la rumeur d’un projet collaboratif entre les rappeurs de Sevran émerge sur la toile. Da Uzi et son manager en seraient à l’origine, et de nombreuses têtes d’affiche de la scène sevrannaise (et autres) seraient invités, à l’image de 13 Block, Maes, Kalash Criminel ou encore Imen Es. Toutefois un absent de marque : Kaaris. L’artiste aurait été boycotté par plusieurs des membres du projet, et ne figurerait donc pas parmi les participants.

Il aurait alors réagi sur Snapchat quelques heures plus tard, avec notamment un message plutôt explicite : «Remerciez moi pour les travaux». Une formulation qu’il reprend depuis la promotion de son nouvel opus Château noir, mais qui, dans le contexte, sonne comme un petit tacle aux différents membres du projet collaboratif. Largement diffusée sur les réseaux sociaux, la réaction de Kaaris a eu droit à plusieurs réponses sèches des supposés participants.

Maes : «On t’a jamais vu dans la stup, ni dans les « travaux »»

À commencer par DA Uzi, qui a reposté un long message de son manager. «Sevran est une ville connue pour autre chose avant le rap et c’est pour ça que chaque rappeur de notre ville crée un engouement», précise-t-il. Et d’ajouter : «Aucun rappeur n’a jamais donné de force à Sevran, retenez le bien». DA Uzi a ensuite diffusé une vidéo de lui, précisant : «La veste est toujours droite, les gens ils pensent ce qu’ils veulent».

Maes a également réagi, relayant de nouveau le message du manager de DA Uzi, et ajoutant sur fond noir : «On t’a jamais vu dans la stup, ni dans les « travaux »». Même réaction du côté de Zed, qui précise : «Nous c’est Stavo qu’on remercie pour les travaux, poto» et de Oldpee : «Toi on sait pas t’es qui poto, laisse les « travaux », c’est nous ça». Une situation plus qu’inconfortable pour Kaaris qui a fini par arriver jusqu’aux oreilles de Booba : «Pauvre Armand. Je t’avais dit que ta seule issue c’est la bagarre, mais t’écoutes jamais papounet».

Kaaris : «Chacun fait ce qu’il veut»

Au détour d’un vocal sur Snapchat relayé sur Twitter, Kaaris a donné son avis sur cette affaire. Il précise d’abord que son «Remerciez moi pour les travaux» n’est en rien une attaque à qui que ce soit, et surtout pas au projet collaboratif. «S’ils font une mixtape où ils estiment que je ne dois pas être dedans, il n’y a aucun problème. Chacun fait ce qu’il veut.» Il revient également sur son rapport à Sevran et à DA Uzi : «DA Uzi dit la vérité. La ville de Sevran a été connue par rapport à ce qu’il s’est passé. Dieu merci aujourd’hui c’est connu grâce à la musique, au sport, aux associations». Et d’ajouter : «J’ai toujours remercié DA Uzi, parce qu’il m’a soutenu à un moment précis. C’est le poto et je le remercie de fou. Tout ça c’est que de la m*rde».

Reste à savoir désormais quelle issue prendra l’affaire, alors que, pour l’heure, les propos visiblement mal interprétés de Kaaris ont laissé éclater la fracture qui traverse Sevran. De son côté, Kalash Criminel a écarté tout risque de brouille avec Kaaris.

Dans le reste de l’actualité, Vald, Dinos, Chilla : la nouvelle très forte campagne Adidas

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *