Suivez-nous

Musique

Non, Damso ne clashe pas Booba dans “Vie”

Publié

le

booba damso

Dans son dernier titre “Vie”, Damso a laissé fuiter quelques punchlines ambiguës qui attisent la curiosité des internautes. Qu’en déduire ? 

C’est un peu le rituel après chaque sortie de morceau de Damso et Booba : quelle phrase serait susceptible d’être un pic à l’autre ? Ces derniers temps, l’hégémonie appartenait plus à Booba, bien plus actif sur ses réseaux sociaux, et donc plus à même d’envoyer son adversaire dans les cordes. Mais alors que le Duc, plongé dans sa sensibilisation contre le coronavirus, semble avoir baissé un temps sa garde, Damso aurait frappé.

Publicité

Avec son titre “Vie”, publié dans la nuit de vendredi à samedi, l’artiste bruxellois a signé un retour imprévu et émotionnel, le morceau étant un hommage à sa tante, décédée du coronavirus. L’émotion s’achève toutefois là où l’égo-trip de Damso l’emporte. Car derrière la douce guitare de son instrumentale, l’auteur de Lithopédion conserve sa verve, acide et brutale, habituelle. C’est ainsi que deux phrases de l’artiste ont animé les débats sur les réseaux sociaux.

Damso dans un pur défi égo-trip ?

La première : «Beaucoup d’moyens mais plus aucun talent, y a qu’ton image qui vend». Damso chercherait donc à tancer Booba sur son immense popularité, qu’il jugerait supérieur à son talent. Plus qu’une image ambiguë, cette punchline a été quasi unanimement comprise comme un clash à l’encontre du Duc. Pourtant, elle semble n’être qu’un simple exercice d’égo-trip, comme Damso s’y est souvent illustré.

Publicité

Et ironiquement, ces punchlines, aux exemples assez prononcés, ont toujours été tirées en polémique par les fans. Comme récemment, avec La Fouine, où la phrase : «T’arrêtes pas d’taper des “sku, sku” mais ton flow est flingué» a été envenimée par la communauté, bien qu’elle ne semble qu’être une punchline balancée au fin-fond d’un morceau, sans destinataire. Même constat pour : «T‘as pas d’flow donc tu fais l’ancien»dévoilée dans “113”, avec Booba. Là encore, certainement sans arrière-pensée, bien que les fans se sont amusés à y déceler des allusions à Rohff ou encore La Fouine.

Ainsi, la punchline présente dans “Vie”, ne semble pas clairement alerté Booba. Le Bruxellois ayant, d’ailleurs, toujours reconnu le talent de son ancien mentor, il semble peu probable qu’il le clashe désormais sur cette valeur, qu’il n’a jamais évoqué auparavant.

Publicité

Autre punchline du titre “Vie” : «Fuck ton cardio, gros, si j’te tabasse, ça traînera pas longtemps». Celle-ci est plus compliquée, puisqu’elle ferait écho à une autre phrase tirée d’une interview de Booba à Brut il y a quelques mois. L’auteur du dernier Trône s’amusait : «Damso c’est plus à la rigolade, c’est un gentil je ne sais même pas s’il sait courir». Mais là encore, il semble plus évident d’y voir une réponse fantasmatique de la communauté rap que d’un pic limpide. En vérité, il semble même peu probable que Damso s’abaisse à une punchline si nette, alors qu’il ne restait que superflu dans ses allusions à Booba.

Conclusion : alors que Booba semble calmé pour quelques temps, et que Damso tente d’ouvrir sa nouvelle page QALF, la brouille appartient plus à des fans avides de conflits qu’aux artistes. Et à Damso de conclure en rimes : «Pourquoi ils veulent toujours que j’foute la merde

Dans le reste de l’actualité, que cache la punchline de Kalash Criminel sur Booba ?

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *