Suivez-nous

Musique

Deen Burbigo a un message clair pour ceux qui critiquent trop vite l’album de Kendrick Lamar

Publié

le

«Saboteur Mixtape» : la tracklist est sortie, et c'est vraiment énorme

Deen Burbigo s’est agacé sur Twitter des avis trop rapides de certains fans qui critiquent l’album de Kendrick Lamar, Mr. Morale & The Big Steppers. 

Ce vendredi, Kendrick Lamar a dominé l’actualité rap internationale. Après cinq ans d’absence, l’artiste a publié son nouvel opus Mr. Morale & The Big Steppers qui a gardé ses secrets jusqu’à l’heure précise de sa publication. Et à l’époque de la consommation rapide et des conclusions hâtives, notamment sur Twitter, le nouveau projet du rappeur américain a eu droit à son flot de critiques impertinentes sur les réseaux sociaux. De quoi faire sortir Deen Burbigo de ses gonds via une story Instagram particulièrement sèche.

Aussi : Nekfeu : l’histoire méconnue du “J’suis l’plus beau des moches, j’suis affreux”

Publicité

Deen Burbigo : «Il s’agit de doser»

«Les frères qui veulent tous partager leur avis, vous avez écouté l’album de Kendrick en quinze minutes, peste-t-il. Vous ne sauriez pas commander un double-cheese au McDo en anglais, et vous avez tous des avis. L’autre c’est un lyriciste il a passé cinq ans à bosser son album. Il s’agit de doser, allez, doucement». Après ça, l’auteur de OG SAN a partagé un morceau du nouveau projet de Kendrick Lamar, « We Cry Together », pour saluer la performance du rappeur américain.

Aussi : Orelsan critiqué pour ses nouvelles éditions vinyles

Publicité

Deen Burbigo n’est pas le seul artiste à être agacé par les critiques trop rapides qui émergent sur les réseaux sociaux. Diabi a également eu un message : «Prenez du temps pour écouter un projet». Globalement, de nombreux artistes, français ou internationaux, ont réagi à la sortie du nouveau projet de Kendrick Lamar. Et même si les critiques ne sont pas unanimes, après moins de 24 heures d’écoute, difficile d’en tirer une conclusion définitive, d’autant plus lorsqu’on connaît les détails qui recèlent au sein des opus de K.Dot.

Aussi : Nekfeu : l’histoire méconnue du “J’suis l’plus beau des moches, j’suis affreux”

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *