Suivez-nous

Culture

Eminem et sa pub lors du Super Bowl, la plus chère de l’histoire

Publié

le

eminem super bowl detroit

Dimanche soir aura lieu le Super Bowl LV. Un événement internationalement médiatisé. Et bien souvent le meilleur spectacle ne concerne pas forcément le sport… Retour en 2011 avec Eminem et une pub qui aura marqué l’histoire.

L’événement majeur du Super Bowl est bien souvent le spectacle de la mi-temps. Prince, Beyoncé ou encore The Weeknd, qui en sera la vedette cette année, nombreux sont les artistes de renom à s’être produit sur cette scène. Eminem, lui n’y a jamais participé. Cependant, malgré des concerts parfois historiques, la mi-temps du Super Bowl est aussi attendue pour ses spots de publicités. Parfois choquants, généralement marquants, ces spots sont souvent des one shot, prévus pour une seule diffusion. La finale de la NFL est l’événement sportif le plus regardé à la télévision américaine. En effet, sur les 10 meilleures audiences de tout les temps aux États-Unis, la moitié ont été réalisées lors des Super Bowls. Les spots de publicité s’arrachent donc à des prix exorbitants.

Publicité

Le 6 février 2011, 111 millions de spectateurs suivent alors l’événement devant leur télé. Un jour choisi par Chrysler pour diffuser le spot de publicité le plus cher de l’histoire pour une marque automobile : 6 millions de dollars. Un record qui tient toujours d’ailleurs, 10 ans après sa diffusion. Un prix qui s’explique, en outre, par une longueur presque inhabituelle : plus de deux minutes. En plus de cette exorbitante, la publicité a eu un immense impact. Elle reprend des thèmes chers à la culture américaine. La fierté de sa terre, le sacrifice, le refus de l’échec, tant de thèmes hollywoodiens qui plaisent aux américains. Avec en point d’orgue l’apparition d’Eminem, venu représenter sa ville, Detroit, surnommée “Motor City”.

Eminem : «C’est Motor City, et c’est ce que nous faisons»

À l’époque, Detroit est embourbée dans une crise sans précédent. Les “Big Three” de l’industrie automobile américaine, General Motors, Ford et Chrysler, sont au bord de la faillite et cela se ressent sur l’économie de la ville, où ces 3 firmes sont implantés. A travers la publicité, Chrysler tente de redonner ses lettres de noblesse à une ville sur le déclin. “Keep Detroit Beautiful” peut on lire sur la devanture d’un théâtre dans lequel rentre Eminem.

Publicité

Tout au long de la publicité, une voix-off vante les valeurs de travail qui caractérisent la ville. «Prenez le travail acharné. Ajoutez-y de la conviction et le savoir-faire qui anime profondément des générations entières. Voilà qui nous sommes», explique alors cette voix-off. On peut entendre en fond sonore la prod de “Lose Yourself”, l’un des morceaux les plus connus d’Eminem. Un Eminem qui vient clore la publicité. Il nous pointe du doigt et prononce alors une phrase : «C’est Motor City, et c’est ce que nous faisons».

Une phrase, un geste, mais une publicité déjà culte. Elle marque peut-être le point de départ de la renaissance de Detroit, en montrant ce qui se cache derrière les immeubles vétustes et la force de caractère qui anime ses habitants, Eminem en première ligne. Pour l’anecdote, si Eminem n’a jamais interprété le spectacle de la mi-temps du Superbowl, il a été approché en 2013 pour se produire en amont de la célébration. Avec la prétention d’un cachet de 2 millions de dollars, l’idée a toutefois été écartée.

Publicité

Dans le reste de l’actualité, découvrez la phrase censurée d’Eminem qu’il aura ressorti 15 ans après.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *