Suivez-nous

Musique

Et si on arrêtait d’y croire quand un rappeur annonce sa retraite ?

Publié

le

Et si on arrêtait d'y croire quand un rappeur annonce sa retraite ?
Billboard

Quelques jours après avoir annoncé sa retraite, Lil Pump a fait son come-back. Un coup de com’ devenu anodin. Zoom sur ces retraites éclairs de rappeurs qui deviennent insupportable. 

«J’en ai terminé avec la musique, j’arrête», explique Lil Pump. Le jeune artiste, à travers une story Instagram, et seulement en quelques mots, indique vouloir mettre un terme à sa carrière. Quelques jours plus tard, et alors que l’information, pris au mot, a fait le tour des médias, Lil Pump annonce son come-back. «Vous pensiez que j’arrêtais, p***, je suis de retour», poste-t-il sur Instagram. L’artiste, tout en finesse, en profite pour promouvoir la sortie de son nouveau titre “Contacto”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

YALL THOUGHT I QUIT BITCH IM BACK “CONTACTO” ESTO ES PA MIS LATINOS VAMOS A ROMPERRR 🇨🇴🇨🇴🇨🇴 PARA CUANDO QUIEREN QUE SUELTE ESTA?

Une publication partagée par Lil Pump Jetski (@lilpump) le

Déjà phénomène commun du rap français comme américain depuis pas mal d’années, les retraites avortées se décuplent ces derniers mois au rythme d’insupportables coups de com’ ou de sur-utilisation des réseaux sociaux. Parlons-en.

«J’ai décidé de prendre ma retraite et de rester auprès de ma famille»

Du côté des States, notamment, Nicki Minaj a annoncé, il y a quelques mois, qu’elle mettait un terme à sa carrière musicale. Son message, posté sur Twitter, avait fait couler beaucoup d’encres, impliquant de nombreuses théories. Anéantie par la nouvelle, sa fan-base se refusait d’y croire.

I’ve decided to retire & have my family. I know you guys are happy now. To my fans, keep reppin me, do it til da death of me, ❌ in the box- cuz ain’t nobody checkin me. ✅ Love you for LIFE ????♥️????

— Mrs. Petty (@NICKIMINAJ) September 5, 2019

Peut-être avait-elle raison, puisque la “queen”du rap américain a posté un autre tweet, quelques heures après la suppression du premier. «Je suis toujours là», relevait-elle au terme de ce qui semble être à mi-chemin entre le coup de communication et la prise de conscience ?

Ainsi, laissant planer le doute sur son départ, Nicki Minaj s’est (plus ou moins) ré-expliquée dans une interview à Billboard deux mois après ses déclarations sur Twitter. «Quand j’ai publié ce tweet sur la retraite, je savais que j’avais des sons déjà enregistrés et qui allaient encore sortir, explique-t-elle. J’ai parlé de retraite en sachant que j’allais sortir un cinquième album.» Mouais.

Toujours de l’autre côté de l’Atlantique, de nombreux artistes se sont adonnés à ses velléités de retraite : Logic, Juvenile, Waka Flocka Flame, Lupe Fiasco, Kid Cudi, iLoveMakonnen, 50 Cent, Lil Wayne, Master P, The Game, Childish Gambino, Lil Uzi Vert, etc…  Ainsi, Lil Pump et Nicki Minaj ne font pas exception à la règle. Les artistes s’inscrivent dans une continuité du phénomène “retraite express” et en représentent les illustrations les plus récentes.

En France aussi on annonce sa retraite… et on recommence

En France aussi, on aime bien «plaisanter» quand on parle de retraite. Visiblement, la palme d’or de la retraite la plus courte revient à… Maître Gims. «Je vous annonce que j’arrête officiellement la musique… Merci pour tout», tweetait-il. Le message était resté en lignes quelques heures, tout juste le temps d’être relayé par de nombreux médias à l’image de GQ, Gala ou Vanity Fair. Quelques instants plus tard, Maître Gims se rattrapait avec un visuel : «Mon troisième album s’intitulera la ceinture noire », illustré «Après le poisson d’avril, je vous présente l’écureuil de novembre !». Très fin.

Plus récemment, La Fouine s’était également inscrit dans la liste des rappeurs français ayant annoncé leur retraite pour promouvoir leurs projets.

«C’est mon dernier album», avait-il déclaré à propos de Bénédictions. Juste le temps de laisser prendre du buzz à l’information que l’artiste s’offrait un démenti, tojours sur Twitter. «Juste pour prévenir qu’en fait j’ai menti #Bénédictions». 

Enfin, Naps reste le big boss de l’annonce fracassante de fin de carrière. À travers une courte vidéo dans un parking, il a provoqué un sacré vacarme sur les réseaux sociaux. «Pour moi la musique, c’est fini, je ne supporte plus, ça y est. J’ai passé du bon temps, merci pour tous ceux qui m’ont supporté, mais moi voilà, j’ai décidé de tout arrêter, c’est fini pour moi, regardez». Avant de balancer son disque d’or et le piétiner, en l’insultant. Une manière parfaite d’annoncer son prochain album, quelques jours plus tard, le 28 février.

Ainsi, il semblerait que l’annonce de retraites soit devenue une stratégie de communication parfaitement normale. Le problème : l’accumulation du même levier stratégique éparpillé sur quelques semaines rend vite la chose insupportable. De quoi complètement décrédibiliser les prochaines annonces. On passe alors de retours post-retraites ambitieux, de Jay-Z à Kery James,

A lire aussi, au fait, où en est la course au diamant entre Nekfeu, Ninho et PNL ? 

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *