Suivez-nous

Musique

La Charo Piraterie n’est jamais finie : le morceau surprise de Booba et Niska

Publié

le

La Charo Piraterie n'est jamais finie : le morceau surprise de Booba et Niska

Surprise. Niska a sorti le deuxième extrait de son album, après Giuseppe. Il a invité Booba à lui donner la réplique sur Médicament

“À ce qu’il parait, Booba a fait son temps”, vous confiait l’un de vos amis à votre dernier apéro-dînatoire. Vous n’osiez le contredire. Depuis de longues semaines maintenant, votre Duc n’occupe l’esprit du grand public qu’au travers d’un pugilat qui, à la manière du Brexit, commence à s’éloigner doucement à l’horizon. Mais vous y croyez. Presque vingt longues années que vous avez accordé votre confiance à B2O. Et encore une fois, le voilà qu’il surgit pour vous donner raison : Niska et Booba viennent reprendre ce qui leur est dû.

“Je suis un chakal t’avais raison”

“Ils m’ont dit t’es où ?” Dans un Uber PNL ? Et c’est là que j’ai dû les contredire. Du haut de la Tour Eiffel jusqu’aux panneaux d’affichage du métro, les deux frères des Tarterêts avaient accaparé l’espace médiatique comme peu de gens avant eux. Mais la Charo Piraterie n’est jamais finie. Ainsi, après l’annonce de son featuring avec Kekra, puis avec Koba laD, voilà le polyvalent Niska qui dévoile presque par surprise le dernier single de son album à venir : son troisième featuring avec Booba. Appuyés par un vocodeur prononcé et une thématique sentimentale, les deux rappeurs ont décidé d’aller au front du stream pendant que d’autres décalaient leur projet. Et le résultat est très satisfaisant si vous cherchez ce “Médicament” pour guérir votre PNLite aiguë.