Suivez-nous

Culture

Tout savoir sur la malédiction de Drake et les clubs de foot

Publié

le

Les clubs de football doivent-ils interdire à leurs joueurs toute photo avec Drake ?

Selon une théorie empiriquement appuyée, le rappeur canadien Drake porterait malheur aux équipes de football dont les joueurs se sont photographiés avec lui. Et peut-être même plus … 

La théorie pourrait paraître insensée, pourtant elle est très étayée. A la manière de La Fouine pendant la dernière Coupe du Monde, le rappeur canadien Drake serait empreint d’une malédiction redoutable sur l’univers du football : toute photographie d’un joueur de club à ses côtés entraînerait inéluctablement son équipe vers une cuisante défaite dans les jours qui suivent. Ainsi, tout comme le milieu de terrain d’Arsenal Aaron Ramsey qui dès qu’il marque semble ôter la vie d’une personne célèbre (Steve Jobs, Whitney Houston, Alan Rickman … et plus récemment Keith Flint), le Champagne Papi empêcherait toute équipe de remporter la rencontre par sa seule présence sur un cliché photographique.

“Drake Curse”

Une telle affirmation, lourde en conséquences, doit nécessairement s’appuyer sur une suite de preuves matérielles. Alors retraçons les parcours des équipes des derniers joueurs qui ont décidé de poser à côté du rappeur. Pierre-Emerick Aubameyeng, avant-centre d’Arsenal prend une photo avec Drake début avril, son équipe perd contre Everton quelques jours après. Attaquant au Borussia Dortmund, Jadon Sancho pose à côté du rappeur et voit son équipe défaite par le Bayern Munich peu de temps après. Et c’est le même tarif pour le milieu de terrain de Manchester United Paul Pogba, pour l’attaquant de Manchester City Sergio Agüero, et plus récemment, le latéral gauche du Paris-Saint-Germain Layvin Kurzawa semble avoir emmené son équipe tout droit dans le piège tendue par le “Drake Curse” (comme l’ont surnommé les médias anglo-saxons).


Mais il y a quelques jours de cela, la malédiction semble avoir atteint un tout autre pallier. Défaite au terme d’un match incroyable face à l’Ajax d’Amesterdam, la Juventus de Turin peut se tourner elle aussi vers l’interprète de “God’s Plan”. En effet, qui aurait pu prévoir une telle défaite sans prendre en compte cette photo qui a refait surface sur les réseaux sociaux :

Une malédiction qui ne date pas d’hier

Ainsi, même si cette dernière manifestation de la fatalité selon Drake semble un peu tirée par les cheveux (le FC Barcelone l’ayant largement emporté malgré un cliché du rappeur avec leur maillot resurgissant également des internets), elle ne daterait pourtant pas d’hier, et ne se résumerait pas au seul football. En effet, si l’on en croit Le Sun, un bon nombre d’équipes ou sportifs individuels ayant eu affaire au rappeur et à sa ferveur auraient par la suite subi de terribles conséquences. Connor McGregor, Serena Williams … Tous auraient été à proximité du rappeur avant de lourdes défaites.

À LIRE
Sur les réseaux, Nekfeu remporte le tournoi des rappeurs

Et l’exemple le plus frappant se serait incarné dans la suite de défaites ayant bouleversé les Toronto Raptors après avoir choisi le rappeur comme ambassadeur en 2013. Mythe ou réalité ? Mieux vaut prévenir que guérir selon l’AS Roma, qui interdisait ainsi il y a peu à tous ses joueurs de se photographier en compagnie du rappeur jusqu’à la fin de la saison. Quoi qu’il en soit, il ne coûterait rien au Paris-Saint-Germain de proposer une photo avec Drake à Hatem Ben Arfa pour s’assurer la victoire en Coupe de France …

À voir aussi :