Suivez-nous

Musique

JeanJass raconte qu’il a été rattrapé pour un sample pour Lomepal : «Je paye ce que je dois c’est la vie»

Publié

le

jeanjass

Invité dans Le Code présenté par Mehdi Maïzi, JeanJass a révélé dans cette interview son amour pour les samples. Dans un extrait mis en ligne par Mehdi Maïzi, il raconte la gymnastique qu’il entreprend pour faire ses prods.

Ce vendredi 17 juin, JeanJass revient avec un nouvel opus DOUDOUNE EN ETE. Pour cette occasion, le rappeur a été invité à partager une belle discussion avec Mehdi Maïzi dans son format d’interview Le Code. Si la vidéo complète ne sort que demain, mercredi 15 juin, le journaliste a déjà dévoilé un court extrait de l’interview il y a deux jours.

 

Dans cet extrait, c’est en réalité une autre casquette du belge qui est mise en avant : celle du producteur. JeanJass explique alors que dans la construction d’une prod, ce qu’il apprécie le plus est la recherche de samples. Il développe cette idée en disant que « Le digging, c’est comme ça que ça s’appelle, le fait de chercher du sample, je pense que c’est ce que je préfère faire quand je fais une instru. » Il précise également qu’il cherche surtout sur Youtube, le choix en vinyles étant plus limité.

Publicité

Une anecdote sur un morceau de Lomepal de 2017

Ce petit « jeu », comme il l’appelle, implique toutefois une dimension légale, qu’il n’oublie pas de rappeler. En effet, en principe, pour utiliser un sample, il faut en demander l’autorisation aux ayants droit. La reproduction de l’oeuvre peut donc être répréhensible si elle est identifiable et reconnaissable (sauf exceptions).

Il confie alors une anecdote à propos d’un sample qu’il a utilisé pour un morceau de Lomepal, sorti en 2017. Il raconte : «Il n’y a pas longtemps, ils m’ont retrouvé. Ben voilà, je paye ce que je dois c’est la vie. C’est la vie, c’est le jeu. En fait, je sais à quel jeu je joue. Donc je veux pas crier à l’injustice. Et je pense pas voler le travail des autres». Une leçon sur le sample, avec ses qualités et ses défauts, qui reste l’une des principales essences du rap.

Dans le reste de l’actualité : Nouvelle École : les streams de BB Jacques explosent après les premiers épisodes.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *